Le 118 218 s’attaque aux renseignements sur Internet

3 mars 2006 | Calendrier du 118, Dans la presse, Pages Jaunes Numero | 1 commentaire

Après les numéros d’appels, la société de renseignements lance un site Web de recherche pour concurrencer la position de Pages Jaunes. Elle tente également d’accélérer la constitution de l’annuaire universel.

A un mois de la fermeture des anciens numéros de téléphone de renseignements (le 12, le 712, 222 et 612), le 3 avril prochain, les nouveaux acteurs du marché intensifient leurs efforts pour se faire connaître et augmenter leur audience auprès du grand public. Parmi eux, bien sûr, le 118 218. Le Numéro, filiale de l’opérateur de renseignements britannique The Number, est le service le plus actif en communication depuis l’ouverture des nouveaux numéros. Il aurait dépensé, depuis le mois d’octobre, quelques 15 millions d’euros (chiffres bruts Secodip), dont 60 % en télévision, 20 % en radio, les 20 % restant se partageant entre Internet, affichage et presse écrite.

Et celui qui s’est rendu célèbre en reprenant la mélodie de Véronique et Davina ne compte pas s’arrêter là. Le 118 218 a présenté sa nouvelle stratégie, qui s’appuie en majorité sur Internet, et avec laquelle il compte imiter le succès de sa maison-mère, qui réalise 45 % de part de marché au Royaume-Uni sur les renseignements téléphoniques, devant l’opérateur historique.

Première mesure, donc, pour accroître la visibilité du 118 218 : l’ouverture d’un site Internet de renseignements, afin de concurrencer celui de Pages Jaunes, filiale de France Télécom. « L’objectif est d’avoir une présence sur Internet, d’autant que les trois quarts des utilisateurs des numéros de renseignements utilisent aussi les services de renseignements sur Internet », a déclaré Bruno Massiet du Biest, directeur général du 118 218 Le Numéro, lors de la présentation des nouveaux services de la société. Concernant le modèle économique du site, le nouveau 118218.fr devrait accueillir des bannières publicitaires, « mais il ne s’agit pas d’un business en soi, il n’y aura pas, par exemple, de référencement professionnel payant », précise Bruno Massiet du Biest.

Pour l’instant, le site est en version bêta, son lancement officiel sera effectué le 15 mars. Il propose les services classiques des sites de renseignements, notamment la recherche de particuliers, de professionnels, de la cartographie, une recherche à proximité, l’annuaire inversé ou encore l’envoi des informations par e-mail ou par SMS. Prochainement, il devrait s’enrichir d’informations sur le cinéma (salles et horaires des films), via un partenariat avec Plurimedia. Un autre accord, passé avec Skype, permet de passer un appel via le logiciel de téléphonie à partir des résultats d’une recherche.

Autre initiative de la part du 118 218 : la création d’une association avec Neuf Cegetel et Nokia pour favoriser la collecte de numéros de téléphones portables et constituer un annuaire de la téléphonie mobile. Devant le faible taux d’inscription des abonnés mobiles à l’annuaire universel (moins de 1 %), l’opérateur de renseignements, le groupe de télécommunications et le fabricant de terminaux se sont associés et ont créé « L’annuaire des mobiles pour tous », qui propose aux abonnés mobiles d’inscrire leur numéro à l’annuaire universel. Un autre site Web a d’ailleurs été lancé pour favoriser la collecte.

Selon Le Numéro, plus de 50 % des Français seraient favorables à la constitution d’un annuaire et, pour convaincre les réticents, la société a mis en place un système d’annuaire semi-public, le service Discreto. Ceux qui le souhaitent peuvent fournir leur numéro au 118 218, qui s’engage à ne pas le publier. Pour joindre un numéro de portable inscrit dans cet annuaire, il s’agira alors d’appeler le service de renseignements et de demander la mise en relation. Le titulaire du numéro pourra toujours choisir de ne pas prendre l’appel. Le nouveau service de renseignements assure qu’il n’exploitera pas commercialement ces bases de données.

Avec ces nouveaux services, Le Numéro affirme être confiant sur son développement dans l’Hexagone. Sur ses quatre premiers mois d’activité, le groupe a reçu 5,2 millions d’appels sur le 118 218 (sur un marché annuel situé entre 250 et 300 millions d’appels). Des chiffres en phase avec les prévisions effectuées, même si une étude récente de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) affirme que seuls 9 % des appels passent aujourd’hui par les nouveaux numéros. Les efforts en communication sont donc loin d’être terminés, et les deux moustachus 118 et 218 ne devraient pas quitter les écrans aussi facilement…

Source : JDNet

Ressources en ligne :

Réagir à cette actualité sur les forums ALLO 118.

1 commentaire

  1. […] JDNet : Le 118 218 s’attaque aux renseignements sur Internet […]

    Ping by Communiqué de Presse 118 218 : « L’Annuaire des Mobiles Pour Tous ! » : Le 12 s’arrête : ALLO 118 ? - Les nouveaux numéros 118 des renseignements téléphoniques. — 3 mars 2006 #

Sorry, the comment form is closed at this time.

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)