Renseignements : les prises de position déterminantes du premier tour

14 juin 2005 | Dans la presse, Les acteurs du 118 | Commentaires fermés sur Renseignements : les prises de position déterminantes du premier tour

56 numéros de types 118XYZ ont été distribués aux 27 candidats présents. Mais certains numéros valent plus que d’autres…

Voici le score final : 27 candidats se vont vu attribuer 56 numéros de format 118XYZ en 8 tours de tirage au sort. Sachant que le principe de base de la procédure était le suivant : un tour = un numéro attribué à une société ou groupe. Compte tenu du dispositif retenu, c’est le premier tour d’attribution des numéros par tirage au sort qui s’est révélé le plus stratégique.

Mardi matin, dans les locaux de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), Pixtel a inauguré le dispositif. Le tirage au sort a désigné ce prestataire de services multimédias (Internet, services vocaux interactifs et mobiles…) pour choisir le premier numéro. Pixtel choisit de prendre la main sur le numéro 118 888.

Le Numéro France, filiale du groupe britannique The Number (groupe InfoNXX) dirigée par Bruno Massiet du Biest (ex-Sccot France), arrive en deuxième position. Il préempte le suffixe 218 (le préfixe restant toujours le même). C’est également un jour de chance pour 123 Multimédia : le groupe toulousain de services Internet, mobiles et Audiotel, rattaché depuis août 2004 au groupe high-tech japonais Index Corp, est le troisième prestataire à sortir du tirage au sort. Il prend possession du 200. Ensuite, Scoot France décroche un numéro en or car facilement mémorisable : l’ex-service d’annuaire de Vivendi Universal ayant pris son indépendance décroche le numéro 000. Pictures On Line obtient le 811. Bouygues Télécom est le seul représentant des opérateurs mobiles faisant partie des cinq premier heureux élus : il choisit le 812.

A l’occasion du premier tour, 27 numéros ont été attribués aux 27 candidats présents. Certains prestataires ont d’emblée pris d’assaut les numéros les plus faciles à retenir : c’est le cas de Teledis (7e position) qui retient le 222 par exemple. SFR (15e) acquiert le 777 tandis que Belgacom (21e) retient le 999. NRJ Mobile (22ème), qui a vocation à devenir un opérateur mobile virtuel, réquisitionne le 333. Quant à Telegate (27ème), il s’empare du 555 juste avant de procéder au deuxième tour du tirage au sort.

Les groupes ont également établi une stratégie de prise de position qui n’est pas toujours évidente à cerner : au premier tour, France Télécom (17e) se concentre sur le 712 tandis que Free (12e) décroche le 818.

Huit tours plus tard…

Chaque candidat pouvant s’approprier dix numéros, l’ARCEP a procédé à plusieurs tours pour le tirage au sort. Le plein semble avoir déjà été fait. Pour le deuxième tour, on recense seulement onze opérateurs participants. Au troisième tour, il n’en reste plus que quatre. Curieusement, au septième tour, seul France Télécom apparaît. Au dernier round, c’est-à-dire le huitième tour, seuls trois prestataires abattent leurs dernières cartes : France Télécom saisit le 009, l’éditeur irlandais Conduit opte pour le 050 et Le Numéro France obtient le 880… C’est à bout de souffle que la procédure s’achève.

L’article sur VUnet.fr

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)