dans tous les cas

  1. Argile verte, tous ses bienfaits et emplois dans le détail

    Indications. L’argile est indiquée par voie interne dans tous les cas d’infections (interne ou externe), puisqu’elle va aider au nettoyage du corps par l ...

  2. Cuba - Guide de voyage - Tourisme - L'Internaute ...

    Veillez à vous munir en entrant sur le territoire de votre passeport (dont la limite de validité doit excéder 6 mois) et d'une carte touristique (15 $CU).

  3. Deuxième cas autochtone de chikungunya détecté dans

    Actualités SANTÉ: MOUSTIQUES – Après qu'un premier cas autochtone de chikungunya, transmis par le moustique tigre, a été détecté la semaine dernière dans

  4. -SOS BIZUTAGE

    L'université de Caen interdit tous les week-ends d'intégration, alias bizutages

  5. Métiers.be

    1289 métiers pour inspirer ta vie professionnelle. Un catalogue des métiers par ordre alphabétique, par secteurs, par centres d'intérêts, etc.

  6. SNORL

    Le Syndicat National des Médecins spécialisés en ORL et chirurgie Cervico-Faciale (SNORL) a été fondé en 1907, il a pour mission de défendre les intérêts ...

  7. Mariage homosexuel en France — Wikipédia

    Chronologie. Entre le 25 juillet et le 6 octobre 1791, le Code pénal est adopté. L’absence de la mention de la sodomie, considérée jusque-là comme un crime, ou ...

  8. La pêche de la carpe dans tous ses états - Karpeace.com

    Entre carpes et nature, le coin des passionnés où l'on trouve un tas d'infos sur la pêche de la carpe : anatomie, variétés et moeurs des cyprinidés ...

  9. Connaissance de l'Assemblée : L'élection des députés

    Assemblée nationale : les projets de loi de finances, le budget de l’Etat, les textes de loi et la législation française au palais Bourbon. Les débats ...

  10. Logiciel configurateur 3D Décoration

    Editeur de solutions digitales, configurateur 3D, inspirant l’envie d’achat dans un parcours client cross canal, pour le bâtiment, le retail et la décoration.

Après le 12, place au(x) 118

4 avril 2006 | Dans la presse, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Après le 12, place au(x) 118

Ouverture à la concurrence oblige, le 12 de France Télécom, numéro historique des renseignements téléphoniques, cesse définitivement de fonctionner aujourd’hui. Pour obtenir ce service, vous devrez désormais choisir parmi vingt-quatre numéros à six chiffres, commençant tous par 118.

Onze opérateurs privés se partagent le marché, dont SFR (118 777), Allo Bottin (118 007) ou encore France Télécom (118 710, 118 711, 118 712, 118 810). Samedi, Free se lançait dans la bataille avec le 118 818, un numéro dont l’appel, la recherche téléphonique et la mise en relation sont gratuits depuis une ligne fixe ou une Freebox. Ses concurrents ont aussitôt répliqué en dénonçant des « coûts cachés » pour le consommateur. Inquiète, l’UFC-Que choisir dénonce, elle, une tarification compliquée, excessive, et appelle, quand c’est possible, à « privilégier le recours à Internet ».

Source : Le Web de l’Humanité

Vos réactions sur le forum

« 24 opérateurs : un maquis tarifaire », par Jean-François Poitut (UFC-Que Choisir)

3 avril 2006 | Associations, Critique, Dans la presse, Les consommateurs, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur « 24 opérateurs : un maquis tarifaire », par Jean-François Poitut (UFC-Que Choisir)

Interview de Jean-François Poitut, chargé de mission à UFC-Que Choisir pour les Nouvelles technologies.

Vingt-quatre prestataires de services fournissent aujourd’hui des renseignements par téléphone, et le 12 historique de France Télécom fermera lundi. Que pensez-vous des services proposés par ces opérateurs depuis le 2 novembre 2005 ?

– L’ouverture du marché des renseignements téléphoniques, dans les conditions actuelles, ne se fait pas dans l’intérêt du consommateur. En effet, avant que le secteur soit ouvert, le service existant de France Télécom, c’est-à-dire le 12, avait un tarif abordable, et il fonctionnait. L’ART, ancêtre de L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), régulait les tarifs de ce service de base.

Lire l’article en ligne – NouvelObs

Vos réactions sur le forum

Free voulait rendre aux consommateurs les bénéfices de la concurrence

3 avril 2006 | 118 818, Dans la presse, Groupe Iliad/Free, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Free voulait rendre aux consommateurs les bénéfices de la concurrence

Michaël Boukobza, directeur général d’Iliad (Free), s’explique sur le service de renseignement gratuit que lance l’opérateur.

Le groupe Iliad, maison-mère du fournisseur d’accès à internet Free, a annoncé le lancement du 118 818, numéro de renseignements partiellement gratuit depuis une ligne fixe ou une Freebox.

Free a annoncé par surprise samedi son service gratuit d’annuaire téléphonique. Poisson d’avril ou offre véritable ?

C’est une véritable offre, que nous avons conçue et préparée dès l’attribution des numéros en 118. La gratuité, c’est l’appel depuis une ligne fixe France Telecom et depuis la Freebox, le renseignement et la mise en relation, mais pas la communication qui vient ensuite. Nous ne facturons que la fonction d’annuaire inversée : 0,89 euro par recherche depuis le réseau France Telecom et depuis la Freebox.

L’un des points faibles traditionnels de Free est sa hotline. Quel dispositif avez-vous prévu et les utilisateurs ne risquent-ils pas d’attendre beaucoup avant d’être renseignés, même gratuitement ?

Nous allons prendre une p etite partie des appels dans notre centre d’appels de Paris, le reste étant sous-traité à l’étranger {NDLR : jusqu’à présent, Free s’était toujours targué de ne pas externaliser sa hotline}. Le nombre de postes reste une donnée confidentielle, mais il va beaucoup évoluer. Nous avons rodé le service ce week-end, avant de le lancer véritablement aujourd’hui, et le temps d’attente variait entre 3 secondes et 1mn 30, avec une écrasante majorité sous la minute. Nous ne nous sommes pas fixé un objectif chiffré précis, car le métier du renseignement téléphonique est encore nouveau pour nous, mais nous allons tout faire pour bien dimensionner le service lors des pointes d’appel.

Pourquoi avez-vous opté pour la gratuité et qu’attendez-vous réellement d’un service qui risque de vous coûter de l’argent ?

Nous voulions rendre aux consommateurs les bénéfices de la concurrence. La fin du monopole des renseignements téléphoniques était une bonne chose, mais elle a abouti, dans un premier temps, à une pléthore d’offres sans réelle baisse de prix. Nous avons choisi d’agir dans l’intérêt des utilisateurs, mais même si je ne peux pas révéler comment, je peux vous dire que notre offre est profitable et qu’elle sera pérenne.

Source : Metro

Vos réactions sur le forum

le grand jour des numéros 118

3 avril 2006 | Dans la presse, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur le grand jour des numéros 118

Avec l’arrêt du 12, une douzaine d’acteurs veulent profiter de la libéralisation du marché. Un départ plutôt marqué par la cacophonie.

« Suite à un changement de règlementation, le numéro que vous venez de composer ne permet plus d’accèder au service de renseignement téléphonique. Ces services sont désormais accessibles via des numéros à six chiffres…« . La voix suave automatique du répondeur du 12 signale à tout appelant qu’il faut bel et bien basculer vers un numéro 118 XYZ. C’est une nouvelle ère qui commence pour le marché des renseignements téléphoniques en France.

Lire la suite

Comment choisir son nombre fétiche ?

3 avril 2006 | Dans la presse, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Comment choisir son nombre fétiche ?

Pour faciliter le repérage dans la myriade d’offres en 118, voici, pour les sevrés du 12, un tour d’horizon des services et des tarifs.

Un 118 qui renseigne juste

Pour l’exactitude et la rapidité, pas trop de souci (pour l’instant) à se faire. L’enquête publiée vendredi par le régulateur des télécoms montre assez peu d’écart côté qualité entre les neuf numéros en 118 les plus utilisés. Aucune certitude, en revanche, pour les services à venir. En théorie, une cinquantaine de numéros en 118 sont susceptibles de proposer leurs services, exploités par une petite trentaine d’opérateurs. Tous ne sont pas ouverts. Certains ne disposent d’aucune plateforme pour traiter les appels et les sous-traitent au plus offrant.

Un 118 pas cher

C’est la foire aux prix, surtout depuis que Free casse le métier, avec son 118 818 gratuit. Lancé samedi, c’est-à-dire un 1er avril, son 118 n’est pas un poisson, comme certains l’ont cru sur les forums Internet.

Le moins cher est donc, ce matin, chez Free. Son 118 818 est un quasi-Numéro vert : la demande de renseignement est gratuite depuis les lignes France Télécom et la Freebox. Elle est gratuite aussi depuis un mobile Orange ­ et bientôt depuis SFR et Bouygues Télécom ­, le temps d’appel étant débité des forfaits mobiles.

L’automate vocal de France Télécom (118 710) vient juste derrière, à 56 centimes d’euro l’appel. Il fait jeu égal avec le 118 713, le service low-cost exploité par Le Numéro. Pour ce prix-là, chez Le Numéro, on a droit à un vrai opérateur. Le même qui répond au bout du 118 218, exploité lui aussi par Le Numéro, mais deux fois plus cher.

Quelques services jouent encore la simplicité, avec un coût fixe par appel, autour de 1 euro. Mais la plupart des 118 empilent allégrement les couches de facturation. Jusqu’à 1,92 euro le renseignement chez 118 000, plus 22 centimes par minute si un appel est enchaîné après l’obtention du numéro. L’UFC-Que choisir, la CLCV ou, plus récemment, Familles de France dénoncent des tarifs complexes et opaques. Aucune info préalable n’est donnée au client ou alors elle est inexacte. Et si la pub est abondante, notamment à la télévision, on a le droit au mieux «à un bandeau déroulant illisible en bas de l’écran», râle Familles de France.

Avis aux fidèles du 12, muet depuis ce matin. Il poursuit sa vie ­ même service, même prix ­ sur le 118 711. A ne pas confondre avec le 118 712, exploité lui aussi par France Télécom, mais plus coûteux.

Pour tout savoir, un site, celui du régulateur des télécoms (appel118) : 23 services en 118 disent (presque) tout sur leurs tarifs.

Source : Liberation.fr

Vos réactions sur le forum

Le ’12’ disparaît: sur quoi débouchera la foire d’empoigne des 118 ?

3 avril 2006 | Dans la presse, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Le ’12’ disparaît: sur quoi débouchera la foire d’empoigne des 118 ?

Ce lundi, l’historique service du « 12 » de France Télécom laisse définitivement la place à pléthore de services en 118 XYZ. Sur les 22 mis en concurrence, combien résisteront ? Quelle sera la qualité de service ?

Cette fois, c’est terminé. Après quatre mois de transition, le ’12’ de France Télécom met définitivement la clé sous la porte ce lundi 3 avril. Cela résulte de la volonté de l’exécutif européen, en vue d’établir un marché réellement concurrentiel dans le renseignement téléphonique.

Lire la suite

Adieu le 12, bonjour le 118…

3 avril 2006 | Dans la presse, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Adieu le 12, bonjour le 118…

Pour les renseignements, on avait l’habitude de composer le 12. Mais à partir du 3 avril, c’est 118 suivi de 3 autres chiffres.

Lire la suite

Le 12 remplacé par une vingtaine de numéros

3 avril 2006 | Dans la presse, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Le 12 remplacé par une vingtaine de numéros

Le 12 de France Télécom, numéro historique des renseignements téléphoniques : c’est fini.

La simplicité du « 12 » va être remplacée par une vingtaine de numéros à six chiffres commençant par 118, ayant chacun son tarif.

C’est à partir de lundi, que le consommateur perdu va devoir memoriser l’un de ces nouveaux numéros qui ont tenté de s’imposer à coups d’importantes dépenses publicitaires.

Les associations de consommateurs, elles, s’inquiètent déjà, dénonçant une tarification compliquée et excessive et évoquant une possible baisse de la qualité.

A partir du 30 avril, les opérateurs devront se passer de la précieuse base de données des PagesJaunes, clé d’accès aux annuaires professionnels qui cessera d’être commercialisée, et constituer leur propre base, à partir du socle légal de base, celui de France Télécom.

Difficile de savoir alors qui sortira gagnant de la bataille: « personne n’a de prédiction sur ce marché, les cartes sont encore à distribuer », confie Michel Mani, président de Allo Bottin.

« Deux ou trois numéros feront l’essentiel du marché, et la sélection se fera dès les prochains mois », prédit un des nouveaux opérateurs.

Source : France 2

Vos réactions sur le forum

Free lance le 118 818, les renseignements gratuits

3 avril 2006 | 118 818, Dans la presse, Groupe Iliad/Free, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Free lance le 118 818, les renseignements gratuits

Suite à de nombreuses demandes d’internautes nous demandant de parler du 118 818 lancé par le Groupe Free/Iliad ce samedi 1er avril, nous rappelons notre mise en ligne du communiqué de presse officiel et vos proposons un revue de presse spéciale sur cette information que le 118 818 a su ménager intelligemment afin de surfer sur l’effet « fin du 12 » et « jungle des numéros 118« .

Le trublion de l’Internet surprend son monde avec ce service quasiment gratuit.

Encore une fois, Free lance un pavé dans la marre. Deux jours avant la disparition du ’12’, l’historique numéro des renseignements téléphoniques, Iliad, la maison mère du FAI annonce le lancement du 118 818, son service maison.

Sans campagne de publicité, sans préavis, Free tente de s’imposer sur un marché où les 118 XYZ se battent à coup de campagnes de communications massives. Mais Free a un atout de taille, il promet la gratuité contre 1 à 2 euros pour les services concurrents!

Dans un communiqué diffusé le 1er avril (mais il ne s’agit pas d’un poisson), Free s’explique.

« Depuis des années, les sociétés éditrices de services de renseignements téléphoniques se sont enrichies sur le dos des consommateurs. L’arrivée des numéros en 118 XXX n’a fait qu’exacerber cette tendance, rendant cette pression tarifaire insupportable, certains acteurs n’hésitant pas à facturer une demande de renseignement à 1,70 euro (soit plus de 100 minutes de communications locales depuis une ligne fixe France Telecom en France Métropolitaine en heures creuses), sans compter le prix de mise en relation et la communication surtaxée. »

« Le groupe Iliad, fidèle à sa stratégie de faire profiter les consommateurs des meilleurs services au meilleur prix a décidé de proposer le premier service de renseignements téléphoniques intégralement gratuit« .

Il est vrai que Free avait obtenu un numéro lors du tirage au sort effectué par le régulateur. Mais le fournisseur était resté muet sur ses intentions. On comprend mieux pourquoi !

Avec cette annonce, Free bouleverse le modèle économique mis en place par ses concurrents et pourrait très vite tirer son épingle du jeu. D’autant plus qu’Iliad a une bonne expéprience dans les annuaires. Rappelons que le groupe a lancé, à l’époque du minitel, le 36 17 Annu.

Free abat donc la carte de la gratuité. Mais comme s’applique-t-elle ?

L’appel vers le 118 818 et la recherche du renseignement sont donc gratuits depuis une ligne fixe France Télécom ou depuis la Freebox.

La mise en relation est elle gratuite mais la communication est payante. Iliad précise que cette mise en relation est facturée au tarif équivalent à celui de l’opérateur historique. La recherche inversée est elle aussi payante.

Evidemment, du côté de la concurrence, la pilule est difficile à avaler. Surtout du côté des trois géants que sont le 118 218 (The Number), le 118 000 (Telegate) et le 118 712 (France Télécom) qui ont dépensé des millions d’euros en pub.

Avec cette simple annonce, faite au bon moment, Free marque les esprits et pourrait vite s’emparer d’importantes parts de marché. Quasiment gratuit, le 118 818 ne génèrera pas d’énormes revenus pour Iliad (qui peut largement s’en passer). Mais il pourrait constituer un formidable produit d’appel. Si la qualité de service est au rendez-vous.

Dans la presse et sur les sites d’information :

Source : Silicon.fr

Vos réactions sur le forum ALLO 118

Iliad : Free sème la confusion en proposant un service de renseignements gratuit !

3 avril 2006 | 118 818, Dans la presse, Groupe Iliad/Free, SPECIAL fin du 12 | Commentaires fermés sur Iliad : Free sème la confusion en proposant un service de renseignements gratuit !

Fidèle à son rôle de trublion du paysage des télécommunications français, Free (groupe Iliad) a frappé un grand coup samedi en annonçant la gratuité du 118 818, son service de renseignements téléphoniques.

Ce numéro fournit un renseignement téléphonique sur la base des données de l’annuaire universel. L’appel, la recherche téléphonique comme la mise en relation sont gratuits. La communication suivant cette mise en relation est facturée au tarif équivalent à celui de l’opérateur historique. Seule la recherche inversée est réellement payante, facturée 0,89 euro par demande.

Lire la suite

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)