PagesJaunes.fr, 118 et petites annonces

24 octobre 2006 | 118 008, Articles ALLO118, Business, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur PagesJaunes.fr, 118 et petites annonces

Le groupe PagesJaunes, fraîchement contrôlé par Mediannuaire – appartenant aux fonds américains (KKR et Goldman Sachs Capoital Partners) – annonce une hausse de 5,7% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre et ajuste à la baisse une deuxième fois sa prévision de croissance 2006 à cause de l’affaiblissement du marché des renseignements téléphoniques.

Services en ligne : croissance de 10,3% sur les 9 premiers mois de l’exercice 2006

Le chiffre d’affaires des services en ligne a progressé de 10,3% à 235,4 millions d’euros au 30 septembre 2006, et de 13,2% au troisième trimestre 2006.

A noter la très bonne forme de l’annuaire en ligne, Pagesjaunes.fr, qui a battu un nouveau record d’audience en 2006. Le nombre de visites est passé de 50,0 millions en septembre 2005 à 65,8 millions en septembre 2006 (3), en hausse de 31,6%. Avec un taux de reach de 41,2% en septembre 2006, pagesjaunes.fr consolide sa 5ème position au classement des sites Internet les plus visités en France et reste le site préféré des cadres.

La chute du marché des renseignements téléphoniques impacte les résultats

Pour l’exercice 2006, Pages Jaunes n’attend plus désormais qu’une croissance de 6% à 6,5% de son activité, alors qu’il tablait en début d’année sur une hausse comprise entre 6,5% et 8,5%. Le groupe avait abaissé ses prévisions une première fois fin juillet, déclarant alors s’attendre à ce que son activité progresse de l’ordre de 6,5% en 2006.

L’affaiblissement du marché des renseignements téléphoniques explique pour une bonne part cette nouvelle révision à la baisse.

« Le 118 008 est la cause principale de cette révision de croissance« , a déclaré à Reuters Michel Datchary, directeur général du groupe. « Comparé aux 270 millions d’appels en 2004, nous prévoyons 40% d’appel en moins en 2006« .

PagesJaunes se lance dans les petites annonces en ligne

Pas plus de détails sur le lancement de cette nouvelle activité annoncée sur le Journal Du Net début octobre. Site de petites annonces immobilières et automobiles semble t-il, dont la campagne de communication sera confiée à l’agence La Chose.

Sources :

  • LaTribune.fr
  • Espace presse PagesJaunes [en ligne] + Communiqué PagesJaunes [PDF]

Bilan du jeu concours Web et mobile du 118 218 « Toutouyoufoot Challenge »

16 octobre 2006 | 118 218, Campagnes de Pub, Dans la presse, Le Numéro | Commentaires fermés sur Bilan du jeu concours Web et mobile du 118 218 « Toutouyoufoot Challenge »

toutouyoufootchallengeLe service de renseignements a organisé cet été un concours de photos et vidéos. Malgré un dispositif Web et mobile, le résultat est mitigé. Bilan.

Alors que les différents services de renseignements téléphoniques se livrent à une guerre coûteuse pour séduire les utilisateurs à coup de grandes campagnes publicitaires, 118 218 Le Numéro mise également sur la fidélisation. Il vient en effet de clôturer un concours lancé fin juin et intitulé le « Toutouyoufoot Challenge ». Il s’agissait de récompenser les meilleures photos et vidéos envoyées par le public et s’inspirant des spots de la marque diffusés pendant la Coupe du monde.

Lire la suite

Annuaire universel : tableau de bord de octobre 2006

7 octobre 2006 | Annonces, Baromètre 118, Bases de données, Enquêtes & analyses | Commentaires fermés sur Annuaire universel : tableau de bord de octobre 2006

Tableau de bord de l’annuaire universel au 5 octobre 2006.

Le tableau de bord de l’annuaire universel est, comme il l’est le 5 de chaque mois, en ligne sur le site de l’ARCEP.

En résumé : la proportion d’abonnés inscrits sur les listes des opérateurs mobiles évolue encore très légèrement et passe à 2 % au mois de septembre. Par comparaison, le pourcentage de numéros inscrits sur les listes d’abonnés à la téléphonie fixe sur le périmètre des opérateurs considérés se situe au-delà de 70 % dans un contexte réglementaire au demeurant différent.

Par ailleurs, la plupart des opérateurs ont désormais cédé leurs listes d’abonnés à trois éditeurs au moins. A l’autre extrême, un opérateur ne déclare toujours aucune cession effective.

Lire la suite

Scoop : Le 118 218 va lancer ses pages jaunes !

28 septembre 2006 | 118 218, Allô Bottin, Annonces, Articles ALLO118, Business, Intelligence économique, Le Numéro, Pages Jaunes Numero | 4 commentaires

Après le 12, Le Numéro s’attaque aux Pages Jaunes !

Appartenant au groupe américain INFONXX – qui avait déjà lancé The Number (118 118) au Royaume-Uni et Le Numéro (118 218) en France – le 118 218 devrait très prochainement faire à nouveau parler de lui… en venant sur le marché quasi-monopolistique des annuaires détenu par PagesJaunes.

Le 118 218 se paie un Bottin

Par l’intermédiaire du 118 218 Le Numéro, INFONXX serait ni plus ni moins sur le point de racheter les annuaires de la marque historique « Bottin », le deuxième annuairiste français, qui avait lancé lui aussi son service de renseignements téléphoniques, le 118 007 Allô Bottin, en collaboration avec Belgacom.

5ème et petit dernier parmi les opérateurs de renseignements ayant investi leurs budgets sur les murs, les ondes et les écrans de TV, Allô Bottin – qui avait axé toute sa communication sur Michel Leeb – est quasiment absent des parts de marché selon les sondages, loin derrière les géants, Telegate (118 000), Pages Jaunes (118 008) et France Telecom (118 712), qui se partageraient eux à peine plus de la moitié du marché, loin derrière le 118 218.

Un nouveau coup de Gym Tonic ?

Alors qu’un an en arrière s’inventait un des cas d’école français de buzz avec Toutouyoutou, Le Numéro – 118 218 devrait à nouveau faire parler de lui. Cette fois, c’est avec le bon vieux bottin que le fortuné challenger vient chambouler l’ordre établit des Renseignements Français. Alors que France Télécom vient tout juste de les céder au fond d’investissements américain KKR, une guerre frontale semble se préparer avec les PagesJaunes sur un marché de plus d’un milliard d’euros où le groupe ne souffre aucune concurrence sérieuse.

Pages Jaunes 2.0

Rappelons qu’INFONXX est un géant des renseignements en pleine période d’aquisitions avec dernièrement Excell Services et Conduit Limited. En mettant la main sur l’éditeur d’annuaires, il est peu probable que ses ambitions ne soient pas à la hauteur des succès de ses services de renseignements téléphoniques en Europe. Reste à savoir comment ces nouvelles Yellow Pages vont appeler leur bottin sauce 118 218, mais gageons que face aux « Pages Jaunes », terme lui aussi dans le langage courant, un « Bottin – Le Numéro » saura raisonner dans l’imaginaire collectif.

Notons pour terminer que le 118 218 avait depuis plusieurs mois lancé son annuaire en ligne (www.118218.fr), certes fait à la va-vite et, dans un style différent et moins étoffé, pas moins moche que pagesjaunes.fr. A l’heure où Internet fait ses révolutions (explosion du e-commerce, taux d’équipement, adoption massive par toutes les classes d’âge, réinvestissements, Web 2.0, ..), nul doute que des places sont à prendre face à Google ou PagesJaunes.
Il faudra venir avec des moyens.

A suivre…

En discuter sur le forum

Fermeture du 118 400

27 septembre 2006 | Annonces, Articles ALLO118, Critique | Commentaires fermés sur Fermeture du 118 400

Le SURT annonce la fermeture de son service de renseignements téléphonique au 25 septembre. Retenons que le 118 400 était disponible en français, anglais et arabe. Son gérant, Michel Baujard, a mis en ligne un message sur le site du 118 400.

« La société 118 400 SURT a déposé son bilan au Tribunal de Commerce et des Sociétés de Paris le mardi 26 septembre 2006. »

« Enfin, les devins qui avaient annoncé que les « petits opérateurs » ne passeraient pas l’été peuvent valider leurs funestes prédictions. »

Lire la suite

Renseignements : les 118 en plein doute

27 septembre 2006 | 118 000, 118 008, 118 218, Associations, Business, Critique, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Les acteurs du 118, Telegate France | Commentaires fermés sur Renseignements : les 118 en plein doute

Deux tendances, prévisibles, se dessinent: seuls les plus puissants résistent tandis que la demande chute. La faute à Internet

L’eldorado s’est-il transformé en piège ? Quasiment six mois après le lancement des successeurs de l’historique 12, le bilan des nouveaux services de renseignements téléphoniques est très mitigé. Une situation que de nombreux observateurs avaient prévu.

Car il n’y a pas de place pour tout le monde. Seuls ceux qui auront le plus investi en publicité tireront leur épingle du jeu. Déjà, sur les 57 numéros mis en vente, une quinzaine fonctionne encore, souligne Libération.

Trois éditeurs ont particulièrement mis la main au portefeuille. The Number qui exploite le 118 218, Telegate (le 118 000) et France Télécom (118 008) auraient à eux trois dépensé plus de 100 millions d’euros en publicité.

Car il faut marquer les esprits, marteler sans cesse les nouveaux numéros, y associer une image forte.

Résultat, ce sont eux qui contrôlent aujourd’hui le marché. Selon une étude de TNS Sofres, le 118 218 est connu de 52% des personnes interrogées (citation spontanée). Du coup, il se taille une part de marché de 40% à 50%. Ce qui en fait le leader de ce nouveau secteur évalué à 250 voire 300 millions d’euros par an.

Derrière le 118 218, on trouve donc le 118 000 du groupe Telegate (et ses chansons folkloriques…), connu de 25% des sondés, le 118 712 (France Télécom) avec 21% et le 118 008 (PagesJaunes) avec 16%.

Mais ces trois leaders sont confrontés à un marché en chute libre. Ces lancements devaient stimuler la demande: on est loin du compte. Selon Libération, les acteurs observent une baisse de 30 à 40% sur un an des demandes de renseignement. « Décevant », commente Charles Tonlorenzi, président de Telagate. L’essor d’Internet, et des renseignements gratuits, y est sans doute pour quelque chose.

Un bénéfice consommateur contesté

Pour l’association UFC-Que Choisir ?, la disparition du ’12’ « ne sert en aucun cas l’intérêt des consommateurs« . « Avec l’arrivée des 118XYZ et la disparition du 12, l’ARCEP a tout organisé pour jeter les consommateurs dans les filets de 27 sociétés (annuairistes et opérateurs de téléphonie) qui, sous couvert de fournir le service universel de base, sont surtout impatientes de pouvoir les diriger vers des services additionnels lourdement surtaxés« .

Et de poursuivre: « Les consommateurs ne pourront plus obtenir simplement un numéro de téléphone de l’hôpital, d’un collègue de travail ou d’un ami sans devoir faire face aux sollicitations d’un marchand de services en tous genres. Il est donc mensonger de dire que le 118XYZ est l’équivalent du ’12’« .

Même tonalité de la part de la CLCV : « Les constructions tarifaires sont complexes et l’information sur ces tarifs difficilement accessible. En terme de qualité, des progrès sont également à faire« .

Le régulateur semble au contraire satisfait des premiers pas des 118. Dans une étude, l’Arcep se couvre déjà en indiquant que « la qualité globale des numéros 118 est équivalente à la qualité des anciens numéros« .

L’Autorité protège ses arrières et s’empresse de préciser : « Cette bonne performance globale devra être confirmée après la fermeture des anciens numéros. Les 118 vont traiter l’intégralité des appels vers les services de renseignements et certains d’entre eux seront donc davantage sollicités« .

Source : Silicon.fr

Autres articles sur le même sujet :

Les 118 déchantent

27 septembre 2006 | Business, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118 | Commentaires fermés sur Les 118 déchantent

Rien ne va plus pour les 118… Après un lancement à grand renfort de campagnes de publicité, les successeurs du 12 doivent batailler sur un marché des renseignements téléphoniques en recul de 30 à 40%. Premier bilan

Le 12 est mort il y a 6 mois seulement et ses successeurs font déjà face à des difficultés. Les demandes de renseignements ont diminué de 30 à 40% par rapport à l’an dernier, et sur le nombre pléthorique de 118 lancés au départ, il n’en reste guère qu’une demi-douzaine qui ont réussi à s’imposer, grâce à de coûteuses campagnes de publicité.

Lire la suite

118… Il n’y a plus d’opérateur

27 septembre 2006 | Business, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118, Social | Commentaires fermés sur 118… Il n’y a plus d’opérateur

Moins d’un an après leur mise en service, les «118» battent de l’aile. Sur les cinquante-sept numéros qui s’étaient mis sur les rangs pour remplacer le 12, l’ancien service de renseignements téléphoniques, seuls une quinzaine continuent d’exister et, parmi eux, quatre ou cinq surnagent… pour l’instant.

La suppression du monopole que détenait France Télécom avec le 12 et l’ouverture à la concurrence devaient, paraît-il, apporter des avantages aux consommateurs en leur offrant plus de choix et en faisant baisser les tarifs. La réalité s’est révélée bien différente.

Lire la suite

118, numéros en détresse

27 septembre 2006 | Business, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118 | Commentaires fermés sur 118, numéros en détresse

Les successeurs du 12 déchantent. Malgré les millions dépensés en pub, les demandes de renseignement ont chuté de 30 à 40 %.

Mauvais karma pour les 118. Six mois après la mort du 12 ­ feu le service universel des renseignements ­, les 118 qui ont pris sa relève comptent leurs disparus. Sur les cinquante-sept numéros sur la ligne de départ, quatre ou cinq 118 seulement se taillent un petit succès. Et une quinzaine sont toujours vivants. Alors que l’ouverture à la concurrence est censée stimuler la demande et encourager l’irruption de nouveaux acteurs, le bilan quelques mois après le lancement en fanfare des nouveaux services est pour le moins mitigé.

Lire la suite

France Télécom réorganise ses renseignements

20 septembre 2006 | 118 008, 118 711, 118 712, Business, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur France Télécom réorganise ses renseignements

La cession de Pages jaunes contraint France Télécom à redéployer ses effectifs.

Avec 17,82 % de grévistes hier à la mi-journée selon la direction, la grève à France Télécom était peu suivie. Les fédérations CGT, FO et SUD avaient appelé à la grève les 1 460 salariés travaillant dans les 52 centres de renseignements du groupe répartis à travers toute la France. Une façon de protester contre le plan de redéploiement des renseignements téléphoniques présenté hier et aujourd’hui par la direction au comité central d’établissement (CCE).

« Quelques sites fermeront », indique la direction. Plus précis, les syndicats mentionnent ceux de Langon, près de Bordeaux (11 personnes) et de Vichy (15 personnes). Les syndicats redoutent 680 suppressions de postes. Mais « il n’y aura pas de licenciement », a assuré un porte-parole de l’opérateur historique. « C’est malgré tout une rupture chez France Télécom qui avait jusqu’à présent préservé un tissu d’emploi local dans des villes moyennes », note René Ollier, élu SUD au CCE.

Fin du contrat de sous-traitance

Cette réorganisation est rendue nécessaire par la vente de Pages jaunes, filiale de France Télécom, annoncée en juillet et qui devrait être effective d’ici à la fin de l’année. Pages jaunes et son numéro 118 008 va devenir un concurrent de France Télécom et de ses services 118 712 et 118 711. Du coup, Pages jaunes a décidé de mettre fin au contrat de sous-traitance en vertu duquel les appels de ses clients étaient traités par les centres de France Télécom. A la fin du premier semestre 2007, plus un seul salarié de l’opérateur ne répondra aux clients de Pages jaunes.

Lire la suite

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)