PagesJaunes se positionne sur Facebook

27 juin 2012 | Dans la presse, Pages Jaunes Numero, Social, Web | Commentaires fermés sur PagesJaunes se positionne sur Facebook

Les contenus locaux et thématiques proposés par PagesJaunes sont officiellement disponibles sur le réseau social Facebook. Des bons plans de proximité et autres astuces et conseils pour mieux vivre sont déclinés pour 37 villes, ainsi que 9 pages sur des sujets réputés porteurs. A l’occasion, PagesJaunes donne les résultats d’une étude sur les attentes des Amis.

PagesJaunes officialise le lancement de ZoomOn.

Pages JaunesLe service se positionne sur Facebook en offrant des contenus hyperlocaux et thématiques à plus de 500 000 fans. Décliné dans 37 localités en France, ZoomOn permet à ses utilisateurs de mieux s’informer et de mieux vivre dans leur quartier et leur localité grâce à des bons plans et des informations pratiques échangés avec leurs communautés. ZoomOn propose par ailleurs 9 pages dédiées à des thématiques porteuses sur les réseaux sociaux telles que la beauté, les enfants, les animaux, le développement durable (ZoomOn belles et rebelles, ZoomOn Maman, ZoomOn Chiens et Chats, ZoomOn Green attitude, …).

A l’occasion de la sortie de ZoomOn, une étude réalisée avec Harris Interactive dévoile que 61% des utilisateurs trouvent ou sont intéressés pour trouver des informations sur leur ville/quartier via Facebook. Parmi eux, 69% s’intéressent en premier à l’actualité locale.

Les régions Sud-Ouest et Nord-Est semblent plus intéressées par les informations locales avec 64% de répondants concernés. Les utilisateurs de Facebook sont intéressés par partager, en premier lieu, une bonne adresse près de chez eux (68%), une réduction significative (62%) et un bon conseil (61%).

Source : JDNet

Les employés du service des renseignements de France Télécom ont conservé leur emploi.

4 mars 2012 | Dans la presse, France Telecom, Social | Commentaires fermés sur Les employés du service des renseignements de France Télécom ont conservé leur emploi.

France TelecomPendant longtemps, les services de renseignements téléphoniques, que l’on joignait en composant le 12, avaient une plate-forme à Mâcon. Celle-ci était installée dans les locaux de la poste centrale, et employait une bonne vingtaine de personnes, qui ont d’ailleurs déménagé en 2002, pour s’installer cours Moreau.

Avec l’ouverture du marché à la concurrence et surtout, avec l’émergence et le développement d’Internet, cette plate-forme a vu ses effectifs diminuer, avant de disparaître totalement. Dans ces derniers mois d’existence, ne restaient que huit personnes affectées à ce service. Quid de leur devenir ? Au vu de la restructuration de l’entreprise nationale et de sa politique sociale, sensiblement revue après les événements dramatiques vécus par France Télécom, la direction a fait en sorte que ces huit personnes puissent conserver leur emploi sur Mâcon même. Après concertation dans le cadre du nouveau contrat social, elles ont toutes signé pour un nouveau poste : elles ont désormais intégré le plateau « réclamations », déjà existant cours Moreau.

Nouveau poste, nouveau travail

Après 13 semaines de formation, ces huit personnes, qui n’ont grimpé que quelques étages, sont venues renforcer les effectifs déjà existants. Depuis le 19 décembre, sous l’œil bienveillant d’un tuteur pour chacune, elles s’exercent à leur nouveau métier. Ici, comme leurs collègues, elles traitent les réclamations téléphoniques qui leur parviennent de toute la région, transmises par le 1014. Soit entre 8 000 et 10 000 réclamations par mois. Avec l’engagement de France Télécom de répondre aux demandes dans les 24 heures. « Nous souhaitons d’abord offrir à nos clients un service de proximité et bien évidemment devenir le leader de la relation client », avoue Véronique Morlighem, déléguée régionale de France Télécom.

Nathalie, l’une des huit personnes concernées, déclare : « Je suis très contente. C’est un nouveau métier, ça change, c’est varié. Je n’ai aucun regret et de plus, je suis restée sur Mâcon. »

Cerise sur le gâteau : l’ancienne agence, pour l’heure désaffectée, sera totalement rénovée et accueillera bientôt ce service. Les agents bénéficieront d’une salle de training, d’une salle « zen » avec TV Orange !

Source : LeJSL.com

118… Il n’y a plus d’opérateur

27 septembre 2006 | Business, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118, Social | Commentaires fermés sur 118… Il n’y a plus d’opérateur

Moins d’un an après leur mise en service, les «118» battent de l’aile. Sur les cinquante-sept numéros qui s’étaient mis sur les rangs pour remplacer le 12, l’ancien service de renseignements téléphoniques, seuls une quinzaine continuent d’exister et, parmi eux, quatre ou cinq surnagent… pour l’instant.

La suppression du monopole que détenait France Télécom avec le 12 et l’ouverture à la concurrence devaient, paraît-il, apporter des avantages aux consommateurs en leur offrant plus de choix et en faisant baisser les tarifs. La réalité s’est révélée bien différente.

Lire la suite

France Télécom réorganise ses renseignements

20 septembre 2006 | 118 008, 118 711, 118 712, Business, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur France Télécom réorganise ses renseignements

La cession de Pages jaunes contraint France Télécom à redéployer ses effectifs.

Avec 17,82 % de grévistes hier à la mi-journée selon la direction, la grève à France Télécom était peu suivie. Les fédérations CGT, FO et SUD avaient appelé à la grève les 1 460 salariés travaillant dans les 52 centres de renseignements du groupe répartis à travers toute la France. Une façon de protester contre le plan de redéploiement des renseignements téléphoniques présenté hier et aujourd’hui par la direction au comité central d’établissement (CCE).

« Quelques sites fermeront », indique la direction. Plus précis, les syndicats mentionnent ceux de Langon, près de Bordeaux (11 personnes) et de Vichy (15 personnes). Les syndicats redoutent 680 suppressions de postes. Mais « il n’y aura pas de licenciement », a assuré un porte-parole de l’opérateur historique. « C’est malgré tout une rupture chez France Télécom qui avait jusqu’à présent préservé un tissu d’emploi local dans des villes moyennes », note René Ollier, élu SUD au CCE.

Fin du contrat de sous-traitance

Cette réorganisation est rendue nécessaire par la vente de Pages jaunes, filiale de France Télécom, annoncée en juillet et qui devrait être effective d’ici à la fin de l’année. Pages jaunes et son numéro 118 008 va devenir un concurrent de France Télécom et de ses services 118 712 et 118 711. Du coup, Pages jaunes a décidé de mettre fin au contrat de sous-traitance en vertu duquel les appels de ses clients étaient traités par les centres de France Télécom. A la fin du premier semestre 2007, plus un seul salarié de l’opérateur ne répondra aux clients de Pages jaunes.

Lire la suite

La guerre du 118 fait des victimes chez France Télécom

18 septembre 2006 | 118 008, 118 218, 118 711, 118 712, Annonces, Critique, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur La guerre du 118 fait des victimes chez France Télécom

Les syndicats de France Télécom appellent à une grève mardi, pour protester contre un plan de redéploiement touchant 400 salariés. L’opérateur subit de plein fouet l’abandon du 12 et l’ouverture à la concurrence, qui entraîne une chute du marché de plus de 30%.

Avis de perturbation dans les renseignements téléphoniques. Les fédérations CGT, FO et Sud de France Télécom appellent leurs personnels à faire grève mardi 19 septembre pour protester contre la fermeture de plusieurs sites et le « redéploiement de centaines d’agents ». En cause, le plan que doit présenter le même jour la direction de l’opérateur : dès le mois de décembre, environ 400 salariés sur 1460 devraient être touchés par des redéploiements vers d’autres sites, des reclassements et des départs en congés de fin de carrière. « Quelques sites fermeront », à Langon et Vichy notamment, mais « il n’y aura pas de licenciement », assure toutefois un porte-parole de la direction, qui justifie cette réorganisation par le « non-renouvellement par PagesJaunes du contrat de sous-traitance du 118.008 qui arrive à échéance fin du premier semestre 2007 ».

Lire la suite

France Télécom annonce demain un plan de réorganisation des salariés du 118

18 septembre 2006 | 118 008, 118 712, Annonces, Critique, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur France Télécom annonce demain un plan de réorganisation des salariés du 118

Départs en congés de fin de carrière et fermeture de sites, France Télécom réduit la toile sur son activité de services de renseignements téléphoniques pour faire face à la concurrence et à une baisse des appels. Un plan de réorganisation sera présenté demain lors d’un Comité central d’établissement. Les syndicats appellent à la grève.

La concurrence active sur le marché des renseignements téléphoniques avec la fin du « 12 » ainsi que des « 612, 222 et 712 » dans la téléphonie mobile le 3 avril dernier fait ses premiers dégâts. La direction de France Télécom présente demain au Comité central d’établissement un plan de redéploiement de ses services de renseignements téléphoniques. 1.460 salariés (opérateurs et opératrices) sont concernés par ce plan qui suscite des craintes des syndicats du groupe. Les fédérations CGT, FO et Sud mettent en avant des « suppressions d’emplois en perspective » et appellent le personnel des renseignements à la grève demain.

Lire la suite

France Télécom : plan de redéploiement des services du renseignement (118)

18 septembre 2006 | 118 008, Annonces, Critique, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur France Télécom : plan de redéploiement des services du renseignement (118)

La direction de France Télécom doit présenter mardi au Comité central d’établissement un plan de redéploiement des services de renseignements téléphoniques (118) concernant « plusieurs centaines » de salariés, et contre lequel les syndicats appellent à la grève, selon des sources concordantes. « Quelques sites fermeront », mais « il n’y aura pas de licenciement », a assuré un porte-parole de la direction interrogé par l’AFP. Dénonçant pour leur part des « suppressions de postes », les fédérations CGT, FO et Sud des télécommunications ont appelé à la grève mardi les 1.460 salariés qui travaillent dans le secteur du renseignement à France Télécom.

Selon une source proche du dossier, « 400 salariés, travaillant essentiellement pour le 118008 » seraient directement concernés par ce plan. La direction a précisé que « certains salariés vont être obligés de changer de site », et qu’il y aura des reclassements et des « centaines de départ en congés de fin de carrière ». « On redéploiera les salariés souhaitant continuer dans le renseignement dans la même ville où une ville avoisinante, soit sur d’autres activités avec un complément de formation », a-t-elle précisé justifiant cette réorganisation par le « non-renouvellement par PagesJaunes du contrat de sous-traitance du 118.008 qui arrive à échéance fin du premier semestre 2007.

Il y a une baisse du trafic global des services de renseignements, a souligné la direction. Selon ses estimations, le marché global des renseignements devrait être de l’ordre de 150 millions à 170 millions d’appels fin 2006, contre 240 millions en 2005, et 300 millions fin 2004. Sud PTT estime de son côté que « les opératrices et opérateurs des services de renseignements, dont la qualité du service est unaniment reconnue, ne doivent pas faire les frais » de l’ouverture du marché des renseignements téléphoniques. Le calendrier de la direction prévoit un premier redéploiement fin décembre avec le départ des salariés en congés de fin de carrière et la fermeture de certains sites des PagesJaunes. La réorganisation intégrale, elle, est programmée pour la fin du premier semestre 2007, date de l’échéance du contrat de sous-traitance du 118.008 par France Télécom.

Source : LeMonde.fr

Plus de lien entre France Télécom et Les Pages Jaunes

31 juillet 2006 | 118 008, Critique, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur Plus de lien entre France Télécom et Les Pages Jaunes

Le conseil d’administration de France Télécom a donné son feu vert, pour la cession de sa participation de 54% des Pages Jaunes au Fond d’investissements américain Kkr.

De son coté, Pages jaunes groupe qui avait sous traité son numéro de renseignements téléphoniques, le 118 008 à France Télécom a dénoncé son contrat qui le lie à l’opérateur historique.

« Depuis la fin du 12 et la multiplication des opérateurs (118 XXX), le grand public n’a plus de repère, résultat la demande de renseignements a chuté de 30% » souligne Joëlle Roeye de la Fapt Cgt.

Que vont devenir les 4700 salarié(e)s de France Télécom qui travaillent pour le 118 008 ? Que vont devenir les salariés des Pages Jaunes après le rachat ? Deux types de contrats existent, des agents France Télécom et des salariés de droit privé, qui dépendent de la convention collective de la publicité. « On peut tout imaginer sur le devenir des salariés. La délocalisation des centres d’appels par exemple… Des mobilités d’agents à plusieurs kilomètres de leur lieu de travail actuel, lorsque la seule activité restante sur le site est les Pages Jaunes… » nous explique Joëlle Roeye.

Depuis l’annonce de la cession, divers services de renseignements se mobilisent à Bourges, Châteauroux et Albi. Au total 19 centres sont concernés. Les personnels organisent des rassemblements, des délégations de masse plus ou moins unitaire syndicalement selon les sites.

Le consommateur n’en sort pas gagnant. La question du devenir du service public du renseignement est posée.

Lire la déclaration de la Fapt sur le www.cgt-ptt.fr

Source : CGT.fr

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)