Lutte au couteau pour les nouveaux renseignements téléphoniques

27 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Business, Campagnes de Pub, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Lutte au couteau pour les nouveaux renseignements téléphoniques

Le 3 avril prochain, le « 12 » meurt définitivement. Les particuliers seront obligés d’utiliser les numéros à six chiffres commençant par le 118. C’est une guerre sans merci qui s’annonce entre les nouveaux entrants.

Le 12 est mort, vive le 118! A partir du 3 avril, le 12 ne répondra plus, tirant le rideau après 68 années d’existence. Avec le 12, disparaîtront aussi les numéros des opérateurs mobiles, le 712 d’Orange, le 222 de SFR et le 612 de Bouygues, certes moins symboliques mais bien ancrés dans les esprits. A leur place, un message vocal indiquera qu’il faut désormais composer un numéro à six chiffres commençant par le 118 pour obtenir un nouveau service de renseignements.

Lire la suite

Le fabuleux destin de la campagne 118 218

23 mars 2006 | 118 000, 118 008, 118 218, 118 712, Business, Campagnes de Pub, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | 1 commentaire

118 218 Le NuméroEn l’espace de quatre mois, et grâce à sa seule communication, le 118 218 dispose désormais de la même notoriété que le 12. Récit d’une success-story.

Attention, cette campagne de publicité pour le 118 218 n’est pas tout à fait comme les autres. Les enfants la chantent en choeur dans les cours de récréation et 1 million d’internautes se sont précipités sur le site totoyoutour.fr. Résultat, alors que les numéros de renseignements téléphoniques classiques – le 12, le 222 (SFR), le 712 (France Télécom-Orange) et le 612 (Bouygues) – seront légalement occis le 3 avril prochain, et que le grand public ne sait plus où donner de la tête devant la cohorte d’indicatifs inédits à base de 118, le 118 218 (propriété du groupe britannique The Number) surnage allègrement au-dessus du lot.

Avec un taux de notoriété spontanée de 55 %, il fait désormais jeu égal avec le 12, devant le 118 712 (France Télécom-Orange), 118 000 (Telegate) et enfin 118 008 (Les Pages Jaunes). Récit d’une épopée publicitaire.

Lire la suite

Le 118 008 PagesJaunes lance les services en mobilité

23 mars 2006 | 118 008, Dans la presse, Les Services, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Le 118 008 PagesJaunes lance les services en mobilité

À compter de la mi-avril, le 118 008 PagesJaunes facilite vos déplacements grâce aux services en mobilité. Recevez gratuitement par SMS les coordonnées de votre interlocuteur, mais également tous les détails pratiques pour le retrouver : point d’accès le plus proche, plan, itinéraire et photo du lieu recherché.

Lire la suite

PagesJaunes choisit le centre d’appels de SITEL à La Rochelle pour gérer la demande croissante des utilisateurs du 118 008

11 mars 2006 | 118 008, Les Services, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur PagesJaunes choisit le centre d’appels de SITEL à La Rochelle pour gérer la demande croissante des utilisateurs du 118 008

Communiqué du 08/03/2006

118 008Cette implantation entraîne la création de plus de 250 emplois dans le département : fidèle à sa stratégie de proximité, PagesJaunes prend en charge 100 % des appels du 118 008 en France.

PagesJaunes annonce l’ouverture d’un centre d’appels pour le 118 008 – son numéro de renseignement téléphonique – à La Rochelle le 3 avril 2006. Mise en place et gérée par SITEL – l’un des leaders mondiaux des solutions de centres de contacts – cette implantation de PagesJaunes permet la création de plus de 250 emplois sur le département. L’objectif est double : faire face aux enjeux de volume d’appels, tout en continuant à garantir une qualité de service irréprochable à ses clients.

Lire le communiqué en ligne [PDF]

Les n° « 118 » : premiers tests de qualité

9 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Baromètre 118, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Les Services, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Les n° « 118 » : premiers tests de qualité

TNS Sofres publie son étude commandée par l’Association pour le commerce et les services en ligne et relatée dans notre article du 1er mars : L’ACSEL présente son 1er baromètre sur la qualité de service des 118.

Lire la suite

Dans un mois le 12 disparaît. Les 118 fourbissent leurs armes

2 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Annonces, Business, Calendrier du 118, Campagnes de Pub, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Les acteurs du 118, Les Services, Les Tarifs, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Dans un mois le 12 disparaît. Les 118 fourbissent leurs armes

Lancés il y a quatre mois, les nouveaux services de renseignement téléphoniques attendent la disparition défintive des numéros historiques: le 12 mais aussi le 712, le 222, le 612… Ils multiplient les initiatives pour s’imposer au plus vite.

Le 3 avril prochain, le célèbre et historique 12 ne répondra plus. Même chose pour les numéros de renseignement des opérateurs mobile: le 712, le 222 et le 612 et d’autres anciens services. Désormais, et les consommateurs commencent à le savoir, il faudra composer des numéros en 118 XYZ pour accéder à des services de renseignements. Un marché colossal.

Depuis quatre mois, 19 nouveaux acteurs sont entrés sur ce marché pour 57 numéros attribués par le régulateur. Avec plus ou moins de succès. Seuls les fournisseurs ayant dépensé des millions d’euros de publicité pour se faire connaître sont aujourd’hui en position de force pour capter tous les utilisateurs du 12. Il s’agit notamment du 118 000 (Telegate), du 118 218 (The Number) ou encore du 119 008 (Pages jaunes).

Car il faut savoir que les consommateurs sont fidèles au service de France Télécom. Le 12 et les autres numéros historiques ont attiré entre novembre-décembre 2005 90,98% des appels. Les numéros 118XYZ n’ont reçu que 9% des appels vers l’ensemble des services de renseignements.

Mais avec la disparition définitive des numéros historiques, un avenir radieux s’ouvre pour ces nouveaux acteurs. Et encore une fois, ce sont les plus riches qui se placent sur le devant de la scène.

Inondation de pub

Le 118 218, filiale du britannique The Number, s’est aujourd’hui bien imposé dans l’esprit des gens grâce à ses campagnes de communication décalées. Mais si, les deux ahuris faisant du sport sur la musique de Gym Tonic, impossible d’y échapper.

Le fournisseur revendique 5,2 millions d’appels en quatre mois, un taux de satisfaction et d’exactitude de 90% contre 80% pour le ’12’.

La date du 3 avril est attendue comme le Messie. Et l’éditeur a décidé de mettre le paquet pour se différencier. Nouvelle massive campagne de pub, mais surtout, des nouveaux services.

Côté tarifs, 118 218 se positionne comme un des moins chers du marché pour des appels passés depuis un fixe. Un point difficile à valider tant les offres tarifaires des fournisseurs sont complexes.

La filiale de The Number souhaite désormais se focaliser sur les appels passés depuis un mobile (évidemment plus chers) et fait pression sur les opérateurs pour aligner les prix sur celui du fixe. « Nous sommes en négociation active mais il est vrai que le problème est complexe. Chaque opérateur ayant des pratiques très différentes« , souligne Bruno Massiet du Biest, Directeur général de 118 218.

Annuaire mobile et site Internet

Par ailleurs, la filiale de The Number lancera deux nouveaux numéros: le 118 713, un service à bas prix avec des services minimums (0,56 euro contre 0,90) et le 118 075, dédié aux habitants de l’Ile-de-France. Quatre autres numéros seront lancés, ils viseront des segments spécifiques comme les étrangers à Paris.

Le groupe entend également améliorer la base des informations téléphoniques. D’un côté, il a saisi le Conseil de la concurrence contre France Télécom car il considère que l’opérateur historique ne lui fournit pas l’intégralité de ses informations.

Même chose pour les numéros des abonnés à la téléphonie mobile. Il faut en effet savoir que ces numéros doivent figurer dans le fameux annuaire universel, mais le régulateur constate que les opérateurs traînent des pieds. A peine 1% des numéros y figurent.

Le fournisseur a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et lance ‘l’Annuaire des mobiles pour tous’. Via une association composée de Neuf Cegetel et de Nokia, le 118 218 invite les abonnés à entrer eux-mêmes leurs numéros sur un site Web dédié afin de créer une base. « Une association ouverte à d’autres opérateurs« , souligne le directeur général.

Et pour préserver l’intimité des abonnés, le groupe lance le service Discreto qui permet de filtrer gratuitement la mise en relation. En clair, l’abonné dont le numéro figure dans cette base pourra choisir ou non d’accepter un appel d’un correspondant qui passe par le 118 218.

Enfin, le groupe s’attaque aux Pages jaunes de France Télécom en lançant un site Web de recherche totalement gratuit. Le www.118218.fr offre des outils classiques de recherche, l’envoi de SMS, les séances de cinéma, des plans et itinéraires et une fonction ‘click to talk’ pour les utilisateurs de Skype.

« 75% des utilisateurs se servent du Web pour effectuer leurs recherches, il fallait donc répondre à cette demande. Mais il ne s’agit pas d’en faire un business, il n’y aura pas de référencement ou de liens sponsorisés« , détaille Bruno Massiet du Biest.

L’objectif est affiché : prendre la place de leader sur ce marché avant la fin de l’année.

Proximité

Du côté du 118 000, filiale de l’allemand Telegate, on ne reste pas inactif. Le fournisseur inonde également les programmes Tv de ses publicités et revendique 97% de satisfaction.

Lui aussi lance une kyrielle de nouveaux services. Il propose ainsi gratuitement (inclus dans le prix de l’appel) le plus court itinéraire pour se rendre à un endroit en fonction de l’état du trafic en temps réel. Il fournira également des informations météo avec des prévisions à deux jours ou encore des informations pratiques.

Bref, la guerre s’annonce acharnée entre les nouveaux géants des renseignements téléphoniques…

Tarif unique pour le 118 218, sauf pour les abonnés Free

Le 118 218 a décidé de faire simple. Il applique le même tarif pour les appels passés depuis un poste fixe: 0,90 euros. Mais pour les seuls abonnés Free, ce prix passe à 1,12 euros. Pourquoi ce décalage ?

« Nous n’avons pas la liberté de fixer les tarifs des communications passées depuis les opérateurs. Mais ces derniers se sont tous alignés sur notre prix. On attend que Free le fasse« , explique laconiquement Bruno Massiet du Biest, Directeur général de 118 218.

Source : Silicon.fr

118, embrouilles à l’appel

2 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Associations, Calendrier du 118, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Les acteurs du 118, Les Services, Les Tarifs, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur 118, embrouilles à l’appel

La guerre s’intensifie entre les numéros de renseignements téléphoniques à l’approche de la mort programmée du 12, le 3 avril.

Il y a une vie après le 12, elle se conjugue en 118. Mais, plutôt qu’un paradis, c’est un purgatoire. Voire un enfer pour le consommateur qui a bien du mal aujourd’hui à élire entre les messages publicitaires des annuairistes le futur «118 et quelque chose» de son choix. A un peu plus d’un mois de la fermeture du 12, bienvenue dans le monde de l’hyperchoix, des services «enrichis», plaident les nouveaux acteurs. En butte à mille tracas…

52 millions d’euros de pub engloutis

Les dépenses en achat d’espaces (spot télé, radio, affichage, presse…) se montent à 52 millions d’euros bruts, fin janvier, a calculé la société d’études TNS-Secodip. Si l’on tient compte des rabais habituellement consentis sur les tarifs (autour de 50 %), cela fait 20 à 25 millions d’euros concentrés sur la promo d’une demi-douzaine de numéros. Chez les consommateurs, on pointe du doigt la dépense insensée au regard des taux de notoriété. Le régulateur a mesuré en février dernier que seuls 9 % des appels vers les services de renseignements étaient allés vers les 118, en dépit du matraquage publicitaire. Le Numéro fait valoir, pour sa défense, que 80 % des Français ont percuté que les 118 existent. A l’UFC-Que choisir, on pleure le défunt 12. «Il fallait le laisser tout simplement dépérir», fait valoir Julien Dourgnon, plutôt que de «jeter madame Michu dans les bras de Toutouyoutou»… en ouvrant cette foire aux numéros en 118. Et pointant au passage un maquis tarifaire propre à noyer le client. D’autant que la qualité des services rendus par les nouveaux annuairistes demande encore à être améliorée.

A peine mieux que le 12 et un poil plus cher

L’Association pour le commerce et le service en ligne (Acsel) va dévoiler aujourd’hui le résultat de son test auprès des cinq premiers 118. Le taux de réponse exacte (85 %) est certes légèrement supérieur à celui du 12 (82 %), mais pour un prix moyen légèrement plus élevé (1,08 euro) contre 1,05 pour l’ancêtre du renseignement. A l’initiative de cette enquête, les cinq poids lourds des nouveaux numéros en 118. A savoir, le Numéro (118 218), Telegate (118 000), Pages jaunes (118 008), France Télécom (118 712) et Allô Bottin (118 007), «parce que les gens qui ont investi massivement veulent montrer que c’est du sérieux», explique Telegate. Hier, France Télécom se réjouissait de sa propre performance : avec un score de 91 % pour son 118 712. Allô Bottin refusait, lui, de donner sa note, se bornant à dire qu’il était «satisfait»… Bruno Massiet du Biest, le directeur général du Numéro, muet lui aussi sur sa performance, explique viser pour sa part «90 %», signe d’«un renseignement de qualité», et qu’il obtient au regard de ses propres sondages confiés à Maxiphone. Les cinq leaders du 118 ont donc encore du chemin à faire…

A la recherche de l’annuaire universel

Les petits nouveaux en 118 ont déjà trouvé l’excuse. La faute à l’annuaire universel, ce recensement intégral de tous les numéros fixes et mobiles, encore plein de trous. Promis par le régulateur, il tarde à sortir des limbes. Or c’est à cette source que s’abreuvent les nouveaux annuairistes. Orange, par exemple, n’a versé dans l’annuaire universel que moins de 0,1 % de ses 20 millions de clients. SFR, le plus brillant des trois opérateurs mobiles plafonne à entre 2 et 5 %… Ce qui fait enrager le directeur du Numéro. «D’après nos enquêtes, un Français sur trois est favorable à la publication de son numéro de mobile», affirme Bruno Massiet du Biest, qui lance aujourd’hui une initiative pour enrichir son annuaire. D’autres bisbilles agitent les acteurs quand ils se marchandent les numéros. Telegate a traduit ainsi Orange devant le régulateur des télécoms, «parce qu’il [lui] « vend » ses numéros à un prix prohibitif», dénonce Charles Tonlorenzi, le directeur du 118 000. Le Numéro a saisi de son côté le Conseil de la concurrence contre France Télécom parce qu’il lui chipote les renseignements dont il a besoin pour développer des services «enrichis», pour le plus grand bénéfice de sa filiale Pages jaunes. Quelques soucis aussi du côté des nouveaux opérateurs. Les abonnés qui ont résilié leur numéro France Télécom pour les porter chez Free ont ainsi «disparu des bases», regrette le Numéro…

Plus que 33 jours avant la fermeture du 12

Quel message doit-on dispenser sur le 12 réduit au mutisme le 3 avril ? Selon le calendrier officiel, tous les services de renseignements qui ne respectent pas le standard à six chiffres du 118, soit le 12, mais aussi le 222 accessible depuis un mobile SFR, ou le 612 accessible depuis un mobile Bouygues, doivent cesser d’émettre le 3 avril. Pour autant, il n’est pas imaginable de laisser sonner le 12 dans le vide. Le régulateur s’apprête à décider du contenu du message à mettre sur le répondeur du 12. Il devrait renoncer à son idée du «carrousel» (un système donnant de façon aléatoire quelques numéros en 118), fortement contesté par les professionnels. Ce serait une prime aux «margoulins», comme les baptise abruptement Henri de Maublanc, le président de l’Acsel, c’est-à-dire tous ceux qui ont décroché un 118 et qui «n’en ont rien à foutre». Sur les 57 numéros en 118 distribués par le régulateur, 19 seulement sont déclarés comme techniquement «ouverts», et une petite poignée s’agite pour faire la promotion du service. Telegate plaide pour un message qui dise le «strict minimum». Et le Numéro pour «un message neutre». Il s’agit surtout, disent-ils, d’éviter l’effet d’aubaine, en faisant la promotion de ceux qui n’ont rien investi.

Source : Libération

Pour le 118.218, le compte à rebours a commencé

2 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Calendrier du 118, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Les acteurs du 118, Les Services, Les Tarifs, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Pour le 118.218, le compte à rebours a commencé

La société Le Numéro, qui fournit le service de renseignements téléphoniques 118.218, tente d’être offensive alors que le 12 va disparaître le 3 avril. Elle lance une nouvelle campagne de communication et un site Internet d’annuaires, et veut améliorer son service.

Les semaines qui viennent vont être cruciales pour les nouveaux entrants sur le marché des renseignements téléphoniques. Certes, les « 118 » se sont déjà positionnés: ils ont lancé il y a quatre mois au moment de l’ouverture du marché à la concurrence de vastes campagnes de communication. Mais le 12 fonctionnant toujours, les particuliers n’ont pas encore vraiment fait leur choix. « La psychologie du consommateur, c’est d’attendre la dernière minute avant de se décider », a expliqué Bruno Massiet du Biest, le directeur général de la société Le Numéro, qui gère le 118.218, à l’occasion d’une conférence de presse. Le 12 de France Télécom disparaissant complètement le 3 avril prochain, autant dire que les différents acteurs sont dans les starting-blocks pour imposer leur numéro dans l’esprit des particuliers.

Lire la suite

L’ACSEL présente son 1er baromètre sur la qualité de service des 118

1 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Baromètre 118, Critique, France Telecom, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | 1 commentaire

1er mars 2006 : L’ACSEL publie les conclusions du permier test de qualité des principaux « 118 »

L’étude réalisée par TNS Sofres démontre le maintien du rapport qualité-prix des services de renseignements téléphoniques et l’élargissement de l’offre.

L’ACSEL (Association pour le commerce et les services en ligne) présente les résultats de son étude réalisée par TNS Sofres sur les cinq principaux opérateurs de services de renseignements téléphoniques : Allo Bottin (118 007), France Télécom Orange (118 712), Le Numéro (118 218), PagesJaunes (118 008) et Telegate (118 000). Portant sur le contenu des services et leur qualité, cette étude démontre que le lancement des services de renseignements téléphoniques  » 118  » permet au consommateur de bénéficier d’une gamme de services élargie avec l’assurance d’une qualité équivalente à celle du  » 12 « .

L’étude TNS Sofres menée du 12 au 19 janvier 2006 a été réalisée selon la même méthodologie que celle effectuée pour l’ARCEP(1) en octobre 2005. Pour l’ensemble des services  » 118  » évalués, les principaux résultats de cette enquête permettent de montrer que :

  • Le niveau d’exactitude des informations fournies est équivalent à celui du  » 12  » (85% de taux de réponses exactes – 82% mesurés pour le  » 12  » en octobre 2005).
  • Tous les services testés incluent dorénavant dans leur offre de base la mise en relation, l’envoi d’un SMS et les recherches inversées.
  • Cette offre de base s’est élargie, tout en maintenant le tarif moyen d’un appel à un niveau équivalent à celui précédemment observé sur le marché : le tarif moyen constaté sur tous les appels émis tant depuis des fixes que des mobiles est de 1,08 € (1,05 € constaté en octobre 2005).
  • En outre, chaque « 118  » propose sa propre palette de nouveaux services comme l’envoi de plans par MMS, des informations pratiques ou le retour vers un télé-conseiller en cas de non-réponse du numéro appelé.

Les résultats de cette étude menée pour l’ACSEL mettent en évidence que le lancement des  » 118  » a permis à la fois de maintenir le rapport qualité-prix des services de renseignements et d’élargir l’offre.

Méthodologie

590 appels ont été effectués, soit 118 auprès de chacun des services de renseignements; les appels ont été lancés à diverses heures de la journée et en soirée, en semaine et en week-end, d’un fixe ou d’un mobile ; les demandes ont porté sur des renseignements simples (qui peuvent être trouvés sans autre précision) ou complexes (le renseignement demandé exige que le téléopérateur pose des questions complémentaires pour préciser sa recherche).

L’ACSEL est l’organisation représentative du domaine des services en ligne et du commerce électronique. Ses travaux portent actuellement sur le commerce électronique, le e-marketing, le e-mailing, les services sur mobiles, le courtage boursier en ligne, le paiement des contenus (Internet +), etc.

(1) Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

A propos de l’ACSEL

L’Association pour le commerce et les services en ligne (ACSEL) est l’organisation française représentative des acteurs du commerce électronique et des services en ligne. Créée en 1980, elle a conduit de nombreuses actions en faveur du développement des services en ligne, en particulier auprès des pouvoirs publics, au profit de l’ensemble des catégories d’acteurs concernés (elle a notamment réalisé plusieurs études qui font référence : sur la confiance dans le commerce en ligne, le développement de services sur mobile, l’e-mailing, les réseaux à haut débit, les modèles économiques et le paiement des services en ligne).

Site Internet : www.acsel.asso.fr

Source : communiqué de l’ACSEL

Annuaires : PagesJaunes qui rit, 118218 qui pleure

8 février 2006 | 118 008, 118 218, Business, Dans la presse, Le Numéro, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Annuaires : PagesJaunes qui rit, 118218 qui pleure

Tandis que PagesJaunes affiche sa bonne santé financière et une hausse de son chiffre d’affaires, son concurrent 118218 Le numéro porte plainte pour diffamation.

Fortunes diverses pour les spécialistes des annuaires. Tandis que PagesJaunes affiche sa bonne santé financière et une hausse de son chiffre d’affaires, son concurrent 118-218 Le numéro porte plainte pour diffamation.

En 2005, le chiffre d’affaires consolidé de PagesJaunes a connu une hausse de 9,7% (6,0% à périmètre constant), la marge brute opérationnelle a progressé de 13,6% (12,5% à périmètre constant) permettant au groupe d’afficher un confortable résultat net de 261,7 millions d’euros en progression de 22,5% (23,0% à périmètre constant) et de proposer un versement d’un dividende de 1,02 euro par action, en progression de 10% par rapport à l’année précédente. Cette annonce a été bien accueillie par les marchés financiers et l’action PagesJaunes grimpait de plus de 1.1% à la mis journée sur EuroNext Pars.

De son côté, le 118218 a décidé de porter plainte contre les internautes propageant une rumeur d’arnaque de facturation des abonnés Free. Le service de renseignements téléphonique rappelle que c’est Free qui a commis cette erreur et qu’il s’en est publiquement excusé. « Confrontée à la propagation d’une rumeur qui aboutit à induire les consommateurs en erreur et à lui porter ainsi gravement préjudice à un moment clé de l’ouverture du marché des renseignements téléphoniques, ‘118 218 Le Numéro’ a décidé d’informer les médias pour alerter les consommateurs et les internautes qui la relaieraient de bonne foi. ‘118 218 Le Numéro’ a également décidé de porter plainte pour diffamation pour mettre fin à des agissements malveillants. » explique la société dans un communiqué.

Source : NetEco

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)