Numéros en 118: un sévère bilan

17 juillet 2007 | Associations, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118, Les consommateurs, Les Services, Les Tarifs | Commentaires fermés sur Numéros en 118: un sévère bilan

L’article de France 2 : UFC-Que Choisir fustige le « fiasco », bien onéreux, des nouveaux numéros de renseignements téléphoniques en 118.

Lire la suite

Renseignements téléphoniques : le consommateur paie cher

17 juillet 2007 | Associations, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118, Les consommateurs, Les Services, Les Tarifs | Commentaires fermés sur Renseignements téléphoniques : le consommateur paie cher

L’article du Figaro : Pour l’UFC-Que Choisir, les consommateurs sont les grands perdants de l’ouverture à la concurrence du marché des renseignements téléphoniques.

Lire la suite

Exalead chante Toutouyoutou…

16 juin 2007 | 118 218, Bases de données, Décalé, Le Numéro, Les Services | Commentaires fermés sur Exalead chante Toutouyoutou…

Sur le blog d’Exalead : Aujourd’hui, le 118218, le N°1 incontesté des renseignements téléphoniques en France, lance son nouveau site Internet d’annuaire www.118218.fr avec un nouveau service de recherche basé sur la technologie Exalead.

Au programme, un champ de recherche unique, une zappette de navigation, de la recherche hybride Web et Annuaires, vous allez adorer…

Pour Exalead, une de nos réalisations les plus riches et les plus abouties, pour le Numéro 118218, un signal fort de la volonté du groupe d’innover et d’anticiper les attentes de ses internautes.

Ce site est lancé aujourd’hui dans une version de test avant de publier la version définitive à l’automne prochain.

Source : blog Exalead

L’Annuaire universel à l’assaut de PagesJaunes.fr

14 juin 2007 | 118 012, Business, Dans la presse, L'Annuaire Universel, Les Services | 1 commentaire

L'Annuaire Universel - 118 012Un long exercice de paraphrase article que signe Gilles Musi dans la rubrique High Tech de L’Expansion sur l’arrivée prochaine du 118012.fr parmi le top 10 des sites visités en France pour l’hiver. Attention à ne pas confondre les annuaires universels…

Lancé en septembre 2006, L’Annuaire universel 118 012 veut aligner la recherche de renseignements téléphoniques sur la simplicité et la fiabilité de Googe. Les premiers résultats paraissent encourageants.

Pour qui veut retrouver les coordonnées (adresse, téléphone, accès) d’un professionnel ou particulier sur Internet, le site des PagesJaunes reste encore incontournable. Mais son fonctionnement laborieux a parfois de quoi énerver les internautes. « La consultation de l’annuaire téléphonique est devenue totalement archaïque. Les grilles à remplir ? On se fait jeter si les cases sont mal renseignées ! », fulmine Guy Birenbaum qui, à la tête de L’Annuaire Universel 118 012, voudrait bien bousculer non seulement PagesJaunes.fr, mais également ses concurrents de la famille du 118.

Au cÅ“ur du 118 012, il y a son moteur. Sorte de Google du téléphone, il propose de trouver ce que vous cherchez en un seul clic. Exemple : sur la seule et unique case à remplir, vous entrez « médecin Versailles Paris », et le système remonte la liste des médecins généralistes et spécialistes situés avenue de Versailles à Paris, puis ceux localisés avenue de Paris à Versailles. C’est efficace, simple, et gratuit sur Internet. Les recherches effectuées depuis un mobile restant, elles, payantes.

« Cela fait quinze ans que nous y travaillons. Ce projet fait appel à notre expérience en matière de bases de données. A l’origine, le moteur que je recherchais pour ce service n’existait pas. Nous en avons donc créé un pour nos propres besoins en y apportant quelques innovations puis, à l’occasion de l’attribution par l’Arcep des numéros 118, nous avons décidé de le développer pour le grand public. La version 1 a ainsi été mise en ligne en octobre 2006 », explique Guy Birenbaum. Un mois plus tard, à l’occasion d’une enquête TNS-Sofres réalisée pour le compte de l’Arcep et portant sur la qualité des services de renseignements téléphoniques accessibles par les 118, L’Annuaire Universel arrivait en tête avec un taux d’exactitude des renseignements fournis de 91% ! Le problème, c’est que la qualité des réponses du 118 012 ne dépend pas que de lui.

Selon la réglementation en vigueur, tous les opérateurs fixes et mobiles qui attribuent des numéros de téléphone ont l’obligation de fournir aux opérateurs d’annuaires leurs fichiers de numéros, à l’exception de ceux en liste rouge. De surcroît, ces transferts doivent être réalisés à des conditions techniques et financières soumises aux textes réglementaires. Dans la pratique, les choses sont pourtant différentes, constate Guy Birenbaum : « Il y en a qui traînent les pieds. Et, financièrement, certains cherchent à faire des bénéfices, ce que la réglementation interdit. Le câblo-opérateur Noos constitue le pire des exemples. Les sommes qu’ils nous demandent sont totalement aberrantes. Cela va se régler comme d’habitude à coup de procès », estime le patron du 118012. Moyennant quoi, la grande majorité des numéros fixes (98 à 99%) attribués par les opérateurs sont déjà dans l’Annuaire Universel. Côté mobiles, la situation est encore plus difficile puisque par défaut, les abonnés sont en liste rouge. Tout cela se règle très lentement. Car comme le reconnaît Guy Birenbaum : « Sur plus de 20 millions d’abonnés chez Orange, 10.000 apparaissent pour l’instant dans L’Annuaire Universel ».

Quant au modèle économique, c’est celui de PagesJaunes. S’agissant des professionnels, l’achat d’un module de publicité leur permet d’apparaître avant ceux qui n’ont pas choisi cette option. Par ailleurs, certains mots-clés sont commercialisés (location de voitures, fuite d’eau,…) voire même vendus aux enchères. « On travaille beaucoup sur les aspects recherche contextuelle. Les mots-clés peuvent être liés à l’activité (déménagement, par exemple), une zone de chalandise ou de l’évènementiel. Pour un mot-clé, les tarifs vont de quelques centaines à quelques milliers d’euros », précise Guy Birenbaum.

A la mi-avril, 1,2 million d’internautes auraient intégré le 118 012 à leurs favoris affirme le patron du moteur en se basant sur le nombre de clics enregistré par le bouton proposant cette option. Or le site n’a pas encore dépensé le moindre centime d’euros en communication. « Le trafic commence à être très important. Nous devrions apparaître dans le groupe des dix premiers sites Internet français d’ici 6 à 8 mois, pronostique Guy Birenbaum. En 2008, nous attaquons l’international ».

Source : L’Expansion

Les 118 à la peine

5 avril 2007 | 118 000, 118 008, 118 218, 118 712, Alternatives, Critique, Dans la presse, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Les 118 à la peine

Les 118 à la peineUn an après la disparition du 12 et après 240 M€ investis en publicité, on peut affirmer que la concurrence sur le marché des renseignements téléphoniques a été très bénéfique aux sites internet gratuits.

L’année dernière, les Français n’ont passé que 160 millions d’appels aux renseignements téléphoniques contre 270 millions en 2004. Dans le même temps, le site PagesJaunes.fr a vu ses visites passer de 538 millions en 2005 à 720 millions.

Les Français boudent le 118

La fin du 12 et l’ouverture du marché à la concurrence n’ont pas vraiment enthousiasmé les consommateurs, qui préfèrent s’informer directement, et gratuitement, sur Internet.

Deux cent quarante millions investis en publicité sur la seule année 2006 pour en arriver là. Un an après la disparition du 12, son remplacement par une multitude de numéros de type 118 XYZ n’a pas vraiment séduit les consommateurs. Manque de transparence dans les grilles tarifaires, qualité de services laissant à désirer, l’année dernière, les Français n’ont passé que 160 millions d’appels aux renseignements téléphoniques contre 270 millions en 2004.

Dans le même temps, le site de référence PagesJaunes.fr a vu ses visites passer de 538 millions en 2005 à 720 millions en 2006, rapporte l’AFP. Une explosion qui s’explique par quelques raisons simples : la gratuité d’accès à l’information (en dehors du prix de l’abonnement à Internet), la géolocalisation des données et le fait que l’on puisse de plus en plus facilement se connecter au Web depuis un téléphone mobile.

26 services de renseignements téléphoniques

La tendance est telle que des services de renseignements téléphoniques en 118 XYZ ont déjà lancé (comme le 118 218) ou s’apprêtent à ouvrir (à l’instar du 118 712) des sites Internet dédiés. Quant au reste du marché, il se subdivise aujourd’hui en… vingt-six prestataires. Et 95 % des parts de marché reviennent à quatre numéros seulement : le 118 218, le 118 712, le 118 000 et le 118 008 (des PagesJaunes, précisément), qui ferme ce quatuor de tête.

Source : 01net

France Télécom lance ses renseignements sur Internet

23 mars 2007 | 118 711, 118 712, Alternatives, Annonces, Bases de données, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero | 2 commentaires

La vente de PagesJaunes réalisées, et ayant probablement fait le double constat de la baisse des appels aux renseignements téléphoniques au profit d’une pratique croissante des recherches sur Internet, France Télécom va « concurencer » PagesJaunes.fr , son ex-annuaire en ligne.

Groupe France TelecomFrance Télécom lancera le 29 mars un site Internet gratuit de renseignements téléphoniques, répondant ainsi au succès rencontré en ligne par son ancienne filiale PagesJaunes. Ce site, 118712.fr, permettra de chercher gratuitement les coordonnées d’un particulier ou d’une entreprise.

La recherche inversée sera en revanche elle payante. Une déclinaison en 118711.fr, le service universel, est également programmée. PagesJaunes.fr a enregistré 720 millions de visites en 2006, contre 538,4 millions en 2005. Parallèlement, le nombre d’appels vers les 118 s’est effondré depuis la fermeture du 12, le 3 avril 2006, avec 27% d’appels journaliers en moins en un an, selon l’Arcep.

Source : L’Expansion

PagesJaunes cède Kompass à Coface

20 mars 2007 | Annonces, Bases de données, Business, Dans la presse, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur PagesJaunes cède Kompass à Coface

PagesjaunesPAGESJAUNES : Cession de Kompass France et Kompass Belgium.

PagesJaunes a cédé le 14 mars ses filiales Kompass France et Kompass Belgium à Coface. Coface détient la société Kompass International, propriétaire de la marque Kompass qui est exploitée par Kompass France en France et en Espagne, et par Kompass Belgium en Belgique et au Luxembourg.

Kompass France et Kompass Belgium, ayant représenté une contribution au chiffre d’affaires consolidé de 31,4 millions d’euros en 2006, sortiront du périmètre de consolidation à compter du 1er mars 2007. Cette cession ne devrait pas avoir d’impact significatif sur la marge brute opérationnelle du groupe en 2007.

A cette occasion, Michel Datchary, Directeur général de PagesJaunes Groupe a déclaré : « L’adossement des sociétés Kompass France et Kompass Belgium à Kompass International, propriétaire de la marque Kompass, devrait leur permettre de bénéficier de synergies. Pour PagesJaunes Groupe le produit de la cession apportera une flexibilité supplémentaire au Groupe pour exécuter sa stratégie de croissance sur internet, en France et en Espagne« .

En savoir plus

Activités de la société

PagesJaunes Groupe, filiale de France Télécom, est en France le 1er éditeur d’annuaires imprimés (l’annuaire PagesJaunes et l’Annuaire) et d’annuaires en ligne (pagesjaunes.fr, PagesJaunes 3611) destinés au grand public, et prend en charge leur distribution et la vente des espaces publicitaires qu’ils contiennent. PagesJaunes Groupe assure également une activité de création et d’hébergement de sites Internet, l’édition des annuaires BtoB PagesPro, l’édition de l’annuaire inversé QuiDonc et la régie publicitaire en France de l’annuaire européen BtoB Europages.

PagesJaunes Groupe ̩dite ̩galement des annuaires grand public hors de France Рen Espagne, au Liban et au Luxembourg -, les annuaires Kompass (base de donn̩es sur les entreprises) en France, en Espagne, en Belgique et au Luxembourg, et offre des services compl̩mentaires tels que les services g̩ographiques de Mappy ou dans le domaine du marketing direct, la commercialisation de fichiers et le traitement de bases de donn̩es marketing de Wanadoo Data.

Avec plus de 600 000 annonceurs en France en 2005, PagesJaunes Groupe est la deuxième
entreprise française par le chiffre d’affaires publicitaire.

En 2006, Mediannuaire, société contrôlée par le fonds KKR et Goldman Sachs Capital Partners a racheté les parts de France Télécom dans Pages Jaunes et fait un offre publique d’achat. Au final, Mediannuaire détient 55,11% du capital du groupe.

Forces & faiblesses de la valeur

Les points forts de la valeur

  • Le groupe envisage de distribuer l’intégralité du résultat net au titre de l’exercice 2006.
  • Le groupe réalise une croissance très dynamique de l’activité et des résultats pour le métier a priori mature de l’édition d’annuaires imprimés grâce à ses diversifications sur les services en ligne et à l’international.
  • Le groupe bénéficie en France d’une très forte renommée et d’une importante force de vente face à une concurrence très fragmentée.

Les points faibles de la valeur

  • Le groupe doit poursuivre ses efforts afin de réduire les pertes de sa filiale espagnole en redressement QDQ Media. Le groupe vise l’équilibre opérationnel de sa filiale fin 2006.
  • On dénombre peu de cibles stratégiquement intéressantes pour de la croissance externe en Europe.
  • Les moteurs de recherche pourraient venir concurrencer PagesJaunes sur le segment des annuaires.
  • Début 2007, le titre est survalorisé, selon les analystes, par rapport aux comparables du secteur.

Source : Boursorama

Les discrètes augmentations de prix des 118…

16 février 2007 | 118 000, 118 008, 118 218, 118 333, 118 818, Critique, Dans la presse, Groupe Iliad/Free, Le Numéro, Les Tarifs, NRJ Mobile, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Les discrètes augmentations de prix des 118…

Le comparateur ALLO118 vient d’être mis à jour concernant les tarifs du 118 008 et notamment ceux du 118 218 en forte augmentation. Les opérateurs ne communiquant bien évidemment jamais ces évolutions à la hausse, nous vous invitons à nous contacter lorsque vous constatez ce type de mise à jour discrète afin que nous répercutions l’information.

Comme s’ils n’étaient pas déjà assez chers et opaques… Discrètement, ces derniers mois, pratiquement tous les services de renseignements téléphoniques ont augmenté leurs tarifs. Certes, sur le papier, les révisions à coup de centimes d’euros ne sont jamais spectaculaires, comme l’indique une synthèse de l’Arcep. Mais en mélangeant savamment les coûts d’appel et les prélèvements à la minute, les prix sont pratiquement passés du simple au double chez certains opérateurs.

Cinq minutes accroché au 118 000 depuis son mobile SFR pour « trouver le numéro de la sÅ“ur de Paoli » coûtent depuis le 13 novembre 3,05 euros (1,35 euro l’appel + 0,34 euro par minute), contre 1,6 euro auparavant. Ce n’est guère mieux du côté du 118 218 qui ponctionne depuis jeudi 0,11 euro par minute lors d’un appel depuis un poste fixe, en plus du 1,12 euro de connexion. Ou chez France Télécom, qui a certes baissé l’appel depuis les mobiles d’Orange, mais se rattrape en facturant à la minute. Pour mémoire, le 12 coûtait 90 centimes l’appel, et 15 centimes la mise en relation.

En révisant leurs tarifs en cascade, les opérateurs de services de renseignements téléphoniques, qui se disputent depuis un an la succession du numéro historique, cherchent manifestement à compenser l’écroulement du volume d’appels, passé de 270 millions en 2004 à environ 160 millions en 2006. Le directeur général de PagesJaunes, Michel Datchary, a concédé lors de la publication des résultats de son groupe, vendredi matin, que le marché n’était « pas de taille espérée » et « décevant ».

Or, dans le même temps, tous ces nouveaux venus ont dépensé des fortunes pour se faire connaître. Résultat, « l’ensemble des 118 ont augmenté leurs tarifs au cours de l’année 2006 [et] d’autres augmentations sont en vue, au moins pour nos homologues assez rapidement », lance Michel Datchary. Et PageJaunes, qui misait à l’origine sur ses tarifs, devrait suivre tout aussi vite. « Les consommateurs, malheureusement pour eux, n’ont pas très bien compris les tarifs. Nous étions les moins chers […], ceci ne nous a pas donné d’avantage sur le marché. La perception des prix est très complexe », explique-t-il. Autrement dit, PagesJaunes a eu tort d’attaquer la concurrence avec des prix légèrement plus bas et s’est privé de rentrées supplémentaires.

Distancé en volume par Le Numéro, avec environ 15% du marché, le 118 008 mise donc sur les services à valeur ajoutée et une « montée en charge des revenus des annonceurs », avec pour objectif d’atteindre la rentabilité en 2008. « Le surinvestissement publicitaire de l’ensemble des acteurs va revenir à des niveaux plus raisonnables », prévoit Michel Datchary, tandis que le « marché va un petit peu s’éclaircir ».

En clair, il ne devrait rester à terme que quatre acteurs, loin des vingt-sept services qui voulaient se partager le gâteau. Le 118 333 de NRJ Mobile, le 118 818 de Free et le 118 300 de Telemedia font partie de ceux qui ont déjà renoncé. D’ici-là, PagesJaunes trouve déjà dans l’affaissement du marcher une occasion de se réjouir. « Les consommateurs qui ont eu besoin d’informations sont allés la chercher ailleurs, et ce détournement est allé de façon marginale enrichir l’audience de PagesJaunes.fr », explique Michel Datchary. Le site Internet – gratuit – a enregistré une croissance « fantastique » avec 720 millions de visites en 2006. Une nouvelle version est d’ailleurs prévue d’ici quelques mois pour mieux convertir cette audience en revenus.

Source : l’Expansion

Le 118 008 patine, PagesJaunes reprend le 118 007 d’Allô Bottin

16 février 2007 | 118 007, 118 008, Allô Bottin, Business, Dans la presse, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Le 118 008 patine, PagesJaunes reprend le 118 007 d’Allô Bottin

Pagesjaunes
Le service pâtirait donc d’une tendance négative qui touche tout le secteur des 118. Pour PagesJaunes, le volume d’appels du marché avait chuté de 270 millions en 2006 à 160-170 millions.

Selon Michel Datchary, DG du groupe, « Les Français pensaient qu’ils avaient le 12 gratuitement et que les 118 étaient payants et la violence des pressions publicitaires au cours de cette année a finalement plutôt inquiété les consommateurs« .

PagesJaunes déçu par ses renseignements téléphoniques

L’ouverture à la concurrence des renseignements téléphoniques n’a pas réussi à PagesJaunes, dont la croissance du chiffre d’affaires 2006 se révèle décevante. Avec 1,12 milliard d’euros, en hausse de 6% par rapport à 2005, l’ancienne filiale annuaires de France Télécom rachetée par le fonds KKR s’inscrit en-deçà des prévisions des analystes. Quant à son bénéfice net, il a progressé de 13,4%, à 296 millions d’euros.

Michel Datchary, directeur général du groupe, a salué la croissance « fantastique » des annuaires en lignes sur PagesJaunes.fr qui ont enregistré 720 millions de visites en 2006. En revanche, l’explication de ces résultats « en demi-teinte » vient du marché « décevant » des renseignements, avec un nombre d’appel en chute de près de 100 millions sur l’ensemble des numéros des renseignements téléphoniques en 118. Pour 2007, PagesJaunes a annoncé un objectif de croissance de 5 à 7% de son chiffre d’affaires.

Renseignements téléphoniques : près de 70 000 annonceurs sur le 118 008

Le chiffre d’affaires du 118 008 s’est élevé à 14,4 millions d’euros en 2006. Le 118 008 comptait 68 350 annonceurs en 2006. Ces chiffres sont concentrés sur la période des neuf mois d’ouverture de marché en 2006.

PagesJaunes vient de signer avec Allo Bottin un accord de gestion des appels du 118 007. Compte tenu du niveau élevé d’investissement publicitaire des différents acteurs du service de renseignements en 2006 et probablement en 2007, ainsi que de l’affaissement des volumes d’appels sur le marché des renseignements téléphoniques et d’une part de marché inférieure à celle prévue lors du lancement du 118 008, cette activité ne devrait pas encore contribuer positivement aux résultats de PagesJaunes en 2007.

Sources :

Iliad et Free raccrochent définitivement les renseignements téléphoniques

9 décembre 2006 | 118 818, Allô Bottin, Annonces, Dans la presse, Groupe Iliad/Free | Commentaires fermés sur Iliad et Free raccrochent définitivement les renseignements téléphoniques

Fin octobre, le 118 818, le service de renseignements téléphoniques du groupe Iliad cessait son activité suite au procès intenté par Allo Bottin. Free va encore plus loin : il rend les numéros de la forme 118 XYZ.

Attribution des numéros

En juin 2005, chaque société qui souhaitait réaliser un service de renseignements téléphoniques pouvait demander auprès de l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) plusieurs numéros de la forme 118 XYZ. A cette occasion, Free avait obtenu cinq numéros : 118 212, 118 718, 118 844, 118 870 et bien entendu 118 818.

Free lance le 118 818

Alors que les différentes sociétés de renseignements téléphoniques se battaient à coup de spots publicitaires, Free lança en avril 2006 le seul service de renseignements téléphoniques gratuit : le 118 818. Puis, fin octobre, Free fut condamné par la Justice suite à une requête de la société Allo Bottin pour publicité mensongère.
Même si rien ne semblait l’obliger, Free décida alors d’arrêter le 118 818.

Certains pensaient que Free allait revenir à la charge…

Free ne fera plus de renseignements téléphoniques

Et bien non. Dans une décision de l’ARCEP du 30 novembre dernier, on apprend que Free avait aussi demandé, fin octobre, l’abrogation de la décision qui, en juin 2005, attribuait à Free des numéros de la forme 118 XYZ :
“La décision n° 05-0598 en date du 23 juin 2005 susvisée attribuant des ressources en numérotation à la société Free (Siren : 421 938 861) est abrogée à sa demande.”

Free ne retentera donc pas l’aventure des renseignements téléphoniques. Reste alors près d’une trentaine de numéros de renseignements téléphoniques…tous payants.

Pour rester dans les numéros de téléphones, on notera que Free a aussi demandé l’abrogation de l’attribution de la plage de numéros allant de 09 78 23 MC DU à 09 78 69 MC DU qu’il avait obtenu en mars dernier.

Sources : Le Journal du Freenaute

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)