Allo Bottin assigne Free en référé pour concurrence déloyale

1 juin 2006 | 118 007, 118 818, Allô Bottin, Annonces, Articles ALLO118, Business, Dans la presse, Groupe Iliad/Free | 1 commentaire

Le 118 007 de Bottin attaque le 118 818 édité par Iliad/Free pour concurrence déloyale.

La société Allo Bottin, qui édite le numéro de renseignements téléphoniques 118 007, a annoncé jeudi dans un communiqué qu’elle assignait en référé le fournisseur d’accès internet Free, ainsi que sa maison-mère Iliad, pour « concurrence déloyale » avec leur numéro 118 818.

Freenews évoque de son côté les motifs de « (…) concurrence déloyale, et notamment publicité mensongère, et pour violation de l’interdiction des prix abusivement bas pour son service de renseignement téléphonique« , tout en rapportant les propos de Michael Boukobza, directeur général d’Iliad, interrogé par l’AFP : « certains souhaitent faire interdire notre service car ils estiment qu’en étant gratuit, il est trop bon marché pour les consommateurs et cela menace leurs rentes« .

Rappel :

Allo Bottin, partenariat entre le groupe Bottin et Belgacom, édite notamment le 118 007. Le groupe Iliad, maison mère de Free avait surpris tous les acteurs du 118 en annonçant la mise en service de son 118 818 gratuit le 1er avril dernier. Dans une campagne publicitaire monstre où les principaux concurrents ont d’orees et déjà englouti des dizaines de millions d’euros, ce coup d’éclat marketing – lui aussi totalement gratuit pour Free – ne pouvait laisser sans réaction les invités autour du gâteau de la dérégulation des renseignements téléphoniques promis après la fin du 12…

Sources :

Réagir à cette nouvelle sur le forum

Pire que le 22 à Asnières… Bienvenue dans la jungle des 118 !

12 avril 2006 | 118 000, 118 001, 118 007, 118 008, 118 218, 118 710, 118 711, 118 712, 118 713, 118 818, Allô Bottin, Business, Critique, Dans la presse, France Telecom, Groupe Iliad/Free, Intra Call Center, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Pire que le 22 à Asnières… Bienvenue dans la jungle des 118 !

Depuis la mort du 12, une vingtaine de nouveaux services de renseignements ont vu le jour. Tarifs complexes, qualité parfois médiocre… Petit guide de survie téléphonique.

Lire l’article en ligne : NouvelObs

La guerre des 118

5 avril 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Campagnes de Pub, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur La guerre des 118

Depuis le 3 avril 2006, le service des renseignements du 12 de France Télécom ne répond plus. A sa place, 7 opérateurs, dont les numéros (qui ont été tirés au sort) commencent par 118.

A la clé de ce changement, un marché estimé à 277 millions d’euros de chiffre d’affaires, grâce à 740 000 appels journaliers. Dès le 2 novembre dernier, ces 7 opérateurs ont commencé à s’étriper à coût de campagnes publicitaires. Plus de 30 millions d’euros ont été investis en cette fin d’année 2005 pour imposer leur numéro, pour un résultat très médiocre, seulement 5% des demandes téléphoniques ont été passées par un numéro 118 sur les deux derniers mois de l’année.

Ce chiffre ne va pas pour autant diminuer l’effort médiatique, puisque quelque 70 millions supplémentaires vont être investis jusqu’au mois d’avril, soit plus de 30% du chiffre d’affaires annuel du 12! L’objectif de tous ces opérateurs est simple, devenir la référence des renseignements, et peu importe l’investissement de départ, tous savent que d’ici un an ne resteront que 2 ou 3 numéros dans le cœur ou plutôt dans la mémoire des 28 millions de Français utilisant le service de renseignements téléphoniques.

Dans cette guerre sans merci, France Télécom et Orange, qui ont uni leurs efforts pour installer le 118 712, ont beaucoup à perdre. Ils doivent préserver impérativement leur situation de leader pour maintenir la qualité de leur service, et les 2600 salariés de l’ex 12. Le plus opportuniste a certainement été l’allemand Télégate, qui, en rachetant l’annuairiste Scoot en juillet 2005 pour 5 millions d’euros, récupérait par la même occasion le numéro lorgné par tous les opérateurs, le 118 000, le plus facile à mémoriser. Autre prétendant de poids, les Pages jaunes va investir en 2006 20 millions d’euros pour imposer son 118 008 en capitalisant sur ses «runners» jaunes flashy prêts à répondre à la seconde aux demandes les plus loufoques.

Le poids de l’ annuaire et du site Internet consultés par 82% des Français jouera certes en sa faveur. Le Numéro, filiale du leader britannique The Number, a été le grand gagnant de la campagne de cette fin d’année. En l’espace de deux mois le 118 218 est devenu leader en terme de notoriété (25%) grâce à ses deux personnages loufoques habillés en jogging, réminiscence ésotérique de Véronique et Davina, chantant le devenu célèbre «toutouyoutou» passant dans toutes les discothèques. En Grande-Bretagne The Number est devenu leader en dépassant, avec 45% du marché des renseignements, Britsh Télécom, le leader historique. Dernier compétiteur sérieux, Le Bottin, qui avec le 118 007 joue le côté franchouillard sympathique, avec des spots 100% TF1 confiés à Michel Leeb.

Et le consommateur, dans tout ça?

A ce jour, la loi de la baisse du prix par la concurrence n’existe pas. Trop englués dans leurs investissements publicitaires, les opérateurs ne semblent pas vouloir se positionner sur le prix du renseignement (aux alentours de 1 euro l’appel). Mais cette guerre des prix aura bien lieu. Souvenons-nous des débuts d’Internet, il a fallu attendre deux ans pour que le prix devienne un argument prioritaire; les renseignements suivront cette même voie. Dans l’attente, contentons-nous du solde net des emplois nouvellement créés, estimés à plus de 6000 pour l’ensemble des opérateurs, ce n’est déjà pas si mal, en cette période de doutes.

Source : AgoraVox

En discuter sur le forum

Les sucesseurs du « 12 » en retard sur le Web

1 avril 2006 | 118 000, 118 008, 118 218, 118 710, 118 712, Allô Bottin, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Les sucesseurs du « 12 » en retard sur le Web

La bataille commerciale que se livrent les nouveaux services de renseignement téléphoniques tarde à démarrer en ligne. Seules FT et 118 218 commencent à mettre en place une offre pouvant un jour concurrencer PagesJaunes.

Le marché des renseignements téléphoniques s’ouvre à la concurrence… Mais pas encore celui des renseignements sur Internet. A quelques heures de la fermeture définitive des anciens numéros (le 12, le 712, le 222 et le 612), ce lundi 3 avril, tous les nouveaux acteurs du marché n’ont pas encore décliné leur offre sur le Web. Sur les principaux acteurs implantés sur le nouveau marché français, seuls France Télécom et récemment Le Numéro ont déployé un nouveau site dédié, rejoignant ainsi les acteurs historiques du Web Pages Jaunes et Allo Bottin.

Pour France Télécom, il s’agit d’un service d’annuaire inversé, proposé sur le site mis en ligne il y a quelques jours, 118712.fr. Le Numéro, fidèle à sa stratégie tous terrains et sa communication à grande échelle, a investi plus en conséquence sur le Net, en lançant son propre service de renseignement en ligne sur 118218.fr. L’outil intègre les principaux outils de la recherche en ligne : particuliers, professionnels, annuaire inversé, plans et itinéraires, et bientôt horaires et salles de cinéma.

Pages Jaunes et Bottin, deux acteurs déjà présents en ligne avant la libéralisation, voient donc arriver la concurrence au compte-gouttes. La faute, sans doute, à la peur de voir les renseignements en ligne, gratuits, cannibaliser les nouveaux numéros de téléphone, payants. Il faudra donc plus sûrement attendre que ceux-ci soient bien installés auprès des consommateurs pour voir se développer une véritable offre concurrentielle sur le Web.

Tous affirment en effet avoir des projets en la matière, même s’ils ne représentent pas une priorité pour l’instant. Même Le Numéro affirmait récemment, lors du lancement de son site, que la présence d’un annuaire en ligne était indispensable, qu’il pourrait générer des revenus publicitaires (bannières essentiellement) mais qu’il ne comptait pas développer un service de référencement payant pour les professionnels, à la manière de Pages Jaunes.

Les lourds investissements en publicité semblent avoir retardé les projets Internet

Telegate (118 000) s’était pourtant illustré en rachetant Scoot, ancienne gloire du renseignement sur Internet, juste avant l’ouverture du marché, en juillet 2005. Une acquisition restée sans réelle conséquence pour l’instant puisque le site Scoot.fr a été mis en sommeil et que les services traditionnels qu’il proposait (itinéraire, restaurants, info trafic et météo) sont désormais disponibles par téléphone, au numéro lancé par Telegate, le 118 000.

Chez les autres opérateurs, les lourds investissements consentis en publicité semblent avoir retardé les projets Internet. La priorité a plutôt été donnée aux services mobiles, dont la mise en valeur ne cout-circuite pas les efforts de mémorisation des nouveaux numéros et qui peuvent déjà générer des revenus. C’est le cas chez France Télécom, qui, pour ses clients mobiles Orange, a décliné une gamme de services accessibles sur le portail Orange World (itinéraires envoyés par SMS et accessibles via Wap).

Les services Web sont donc encore très inégaux, mais il faut dire que les services de renseignements ont d’autres préoccupations pour l’instant. Une étude de l’association de consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) affirme que la qualité de service n’est pas au rendez-vous chez la plupart des opérateurs et que la tarification n’est pas suffisamment claire. Selon la CLCV, seul le 118 710 (France Télécom) apporterait une information systématique sur le coût de l’appel. Dans leur ensemble, les nouveaux numéros ne donneraient pas satisfaction sur les réponses apportées et sur le délai d’attente. Du travail en perspective, on et off line.

Source : JDNet

En discuter sur le forum

Nouveaux renseignements: France Télécom meilleur élève

1 avril 2006 | 118 000, 118 001, 118 007, 118 008, 118 218, 118 222, 118 711, 118 712, 118 713, 118 TELEDIS, Allô Bottin, Associations, Dans la presse, France Telecom, Intra Call Center, Le Numéro, Les consommateurs, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Nouveaux renseignements: France Télécom meilleur élève

Lundi, le 12 prendra sa retraite. Trois jours plus tôt, l’Arcep faisait vendredi le bilan des nouveaux services amenés à le rappeler.

Conclusion, « la qualité globale des numéros 118 est équivalente à la qualité des anciens numéros », relève le régulateur des télécoms, soulignant cependant que « cette bonne performance globale devra être confirmée après la fermeture des anciens numéros ». Les résultats montrent un taux de disponibilité de 99% (contre 98% pour les anciens numéros, dont la qualité avait été testée en octobre), un taux d’exactitude de 88% (contre 87%) et un indice de rapidité de 89 (contre 100).

Lire la suite

Belgacom et son 118 007

1 avril 2006 | 118 007, 118 008, 118 218, 118 999, Allô Bottin, Business, Dans la presse, Le Numéro, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Belgacom et son 118 007

En France, le 12 des renseignements sera enterré lundi. L’opérateur belge est également dans les starting-blocks.

BRUXELLES. Impossible d’ignorer la mélodie tonique du 118 218. Depuis novembre et l’ouverture totale du marché des renseignements téléphoniques en France, deux Véronique et Davina à moustaches s’exercent à l’aérobic sur toutes les chaînes de télévision tout en scandant leur cri de ralliement. Une rengaine qui agrippe le cerveau.

Mais le 118 218 (ou Le Numéro des Anglais d’Info NXX) n’est pas le seul acteur prêt à bondir sur un marché de 300 millions d’appels annuels qui aboutissaient presque exclusivement au 12, le numéro historique des renseignements de France Telecom. Ce 3 avril, le 12 sera définitivement enterré par une vingtaine de 118 opérationnels détenus par une demi-douzaine de concurrents. Avant même de se frotter véritablement, ceux-ci ont déjà englouti quelque 60 millions d’euros en frais publicitaires. Dans la course, le 118 007 d’Allô Bottin, belge à 50%.

Lire la suite

Les successeurs du 12 à l’assaut du petit écran

31 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, 118 712, Allô Bottin, Calendrier du 118, Campagnes de Pub, Dans la presse, France Telecom, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Les successeurs du 12 à l’assaut du petit écran

Rarement enterrement aura été célébré avec une telle ferveur sur le petit écran. Lundi, le 12, numéro historique des renseignements téléphoniques, cessera de répondre. Ses vingt-sept successeurs potentiels, commençant tous par l’indicatif 118, bataillent à grands coups de pub pour le remplacer. Et rafler un marché de 300 millions d’euros par an. Grand favori ? Le 118 218, incarné par deux comédiens déjantés parodiant allègrement Véronique et Davina, grandes prêtresses de la « Gym Tonic » des années 1980. Sur fond de « toutoutouyoutou », moulés dans de seyants collants de Lycra, crinière et moustache au vent, ils sont apparus dans une dizaine de spots différents en quatre mois.

Lire la suite

Renseignements téléphoniques, une offre démultipliée

31 mars 2006 | 118 007, 118 612, 118 999, Allô Bottin, Associations, Calendrier du 118, Dans la presse | Commentaires fermés sur Renseignements téléphoniques, une offre démultipliée

A compter du 3 avril, minuit, le 12 et tous les numéros de renseignements téléphoniques ne seront plus opérationnels. Depuis un fixe comme depuis un portable, il faudra alors choisir un numéro à 6 chiffres, commençant par 118, parmi la vingtaine qui a ouvert en novembre. Une multiplication d’offres et de tarifs qui peut perturber les consommateurs.

1. Pourquoi la fin du 12 et l’arrivée des 118 ?
Ce changement correspond à une volonté d’ouverture des services de renseignements téléphoniques à la concurrence. Le format 118 est adopté par une quinzaine de pays de la Communauté européenne.

2. Qu’est-ce que cela va changer ?
Pour obtenir un renseignement téléphonique, vous ne pourrez plus composer le 12, ni les autres numéros de renseignements (numéros mobiles 612, 712, 222 et numéros courts 3200, 3211, 3912). Ces anciens services diffuseront un message « neutre », vous indiquant d’appeler un des 118, sans toutefois en donner la liste, ni en indiquer un en particulier. Ce sera à vous de choisir le 118 qui vous convient le mieux.

3. Comment choisir son 118 ?
Une même société a pu ouvrir plusieurs 118 sans pour autant faire de publicité sur tous. C’est le cas par exemple d’Allô Bottin qui communique sur le 118 007, mais pas sur le 118 612 et le 118 999, « réservés à des opérations spéciales ou à des partenariats. » Cette multiplication de 118 complique les choses, avec une large gamme de services et de prix. A vous, donc, d’opter pour celui qui répond le mieux à vos attentes. La qualité du service variant peu, contrairement au prix. Et dans le cas où un 118 ne vous satisferait pas, sachez que vous pouvez toujours en changer.

4. Les 118 donnent-ils accès aux mêmes renseignements ?
Les 118 donnent tous accès à l’annuaire universel. Cette base de données gérée par France Télécom contient, en plus des numéros fixes résidentiels et professionnels, les numéros de mobile des abonnés ayant souhaité figurer dans l’annuaire et les numéros commençant par 08. Tous offrent également la possibilité de retrouver un nom à partir d’un numéro (annuaire inversé). Mais chaque 118 propose aussi de nouveaux services, tels que l’annuaire international, la mise en relation, l’envoi des renseignements par SMS ou d’un plan par mail.

5. Comment ces communications sont-elles facturées ?
C’est votre opérateur qui vous facturera ce service. Celui-ci apparaîtra sur votre facture de fixe si vous appelez d’un téléphone fixe et sur votre facture de mobile si vous appelez d’un portable.
Mais les prix pratiqués peuvent varier selon votre opérateur (Free, Alice, France Télécom, etc., depuis un fixe, ou Bouygues Telecom, Orange ou SFR, etc., depuis un portable), ainsi que le mode de facturation (à l’appel, à la minute ou les deux). Attention, plusieurs
118 n’indiquent pas leurs tarifs au début de la communication, comme l’exige la réglementation.

6. Sont-ils tous fiables ?
D’après les associations de consommateurs Familles de France et CLCV, les demandes de renseignements basiques ne posent pas de problème, contrairement aux infos de proximité ou pratiques qui ne sont pas encore bien rodées. Une qualité qui dépend pour beaucoup de l’expérience du conseiller, pas toujours au fait des services proposés par son 118.

Source : 20minutes.fr

En discuter sur le forum

Le 12, numéro historique des renseignements téléphoniques, disparaît lundi

31 mars 2006 | 118 000, 118 007, 118 008, 118 218, Allô Bottin, Business, Calendrier du 118, Dans la presse, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Le 12, numéro historique des renseignements téléphoniques, disparaît lundi

Le 12 de France Télécom, numéro historique des renseignements téléphoniques, cessera définitivement de fonctionner lundi pour être remplacé par une vingtaine de numéros à six chiffres commençant par 118 parmi lesquels le consommateur pourra choisir.

Avec le 12, jugé trop célèbre pour laisser une chance à la concurrence, six services similaires (222, 612, 712, 3200, 3211 et 3912) vont être désactivés. Les récalcitrants ou les étourdis qui continueront de composer ces numéros tomberont alors sur un serveur vocal qui les informera uniquement des services d’urgence.

Sur les 57 numéros en 118 attribués par tirage au sort en juin 2005, 23 sont aujourd’hui en activité.

En cinq mois, depuis leur entrée en fonction le 2 novembre, les consommateurs n’auront certainement pas échappé à l’effervescence publicitaire et médiatique : 80% d’entre eux sont aujourd’hui familiarisés à ce nouveau format de numérotation.

Mais peu encore l’utilisent : en janvier et février, ils n’étaient que 15,6% à appeler les numéros en 118, selon les chiffres de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

Pour la concurrence, tout va donc vraiment se jouer à partir de lundi : »Le marché ouvre réellement lorsque le 12 ferme ses portes», estime Michel Baujard, qui vient de lancer le 118 400.

D’où une accélération des campagnes publicitaires : »Pour les opérateurs, c’est vraiment le moment ou jamais pour faire mémoriser leur numéro», note Eric Trousset, directeur marketing à TNS Media Intelligence.

A fin février, l’institut a comptabilisé 77,6 millions d’euros bruts d’investissements publicitaires dans ce secteur, dont 25,7 M EUR pour Le Numéro (118 218), 18,9 M EUR pour PagesJaunes (118 008) et 17,3 M EUR pour Telegate France (118 000).

Les associations de consommateurs, elles, s’inquiètent déjà, dénonçant une tarification compliquée et excessive et évoquant une possible baisse de la qualité.

« La situation antérieure ne donnait qu’un choix très limité au consommateur, il ne disposait d’aucune information sur la qualité de service, et les prix étaient mal appréhendés« , relève toutefois Joëlle Toledano, membre du collège de l’Arcep, qui doit publier dans les prochains jours une première étude de qualité sur les 118.

A partir du 30 avril, les opérateurs devront se passer de la précieuse base de données des PagesJaunes, clé d’accès aux annuaires professionnels qui cessera d’être commercialisée, et constituer leur propre base, à partir du socle légal de base, celui de France Télécom.

Difficile de savoir alors qui sortira gagnant de la bataille : « Personne n’a de prédiction sur ce marché, les cartes sont encore à distribuer« , confie Michel Mani, président de Allo Bottin (118 007).

« Deux ou trois numéros feront l’essentiel du marché, et la sélection se fera dès les prochains mois« , prédit Bruno Massiet du Biest, directeur général du 118 218.

Après avoir fait connaître son numéro, l’enjeu pour chacun sera ensuite de garder ses clients : au Royaume-Uni, la fin du monopole des renseignements téléphoniques, en août 2003, avait entraîné en quelques mois une chute de 45% du nombre total d’appels vers ces services, en raison de problèmes de qualité.

Ainsi, motivés par une prime à la rapidité, les employés de l’entreprise The Number, présente en France avec le 118 218, ne prenaient pas la peine de rechercher le numéro demandé et fournissaient de faux numéros de téléphone, presque toujours celui d’un restaurant Pizza Hut.

Source : Tageblatt.lu

Le 3 avril, le 12 ne répondra plus, il faudra passer au 118

31 mars 2006 | Allô Bottin, Calendrier du 118, Dans la presse, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Le 3 avril, le 12 ne répondra plus, il faudra passer au 118

Dès lundi prochain, le 12 fait un adieu définitif au marché français ! Avec le 12, ce seront les 712 d’Orange, 612 de Bouygues et 222 de SFR qui cesseront aussi de fonctionner. Aux nostalgiques et aux distraits qui composeront encore le numéro à deux chiffres, un message vocal expliquera que le 12 ne répond plus et qu’il faut maintenant composer un numéro débutant par le préfixe 118.

Lire la suite

P. 2 / 512345
Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)