Belgacom et son 118 007

1 avril 2006 | 118 007, 118 008, 118 218, 118 999, Allô Bottin, Business, Dans la presse, Le Numéro, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Belgacom et son 118 007

En France, le 12 des renseignements sera enterré lundi. L’opérateur belge est également dans les starting-blocks.

BRUXELLES. Impossible d’ignorer la mélodie tonique du 118 218. Depuis novembre et l’ouverture totale du marché des renseignements téléphoniques en France, deux Véronique et Davina à moustaches s’exercent à l’aérobic sur toutes les chaînes de télévision tout en scandant leur cri de ralliement. Une rengaine qui agrippe le cerveau.

Mais le 118 218 (ou Le Numéro des Anglais d’Info NXX) n’est pas le seul acteur prêt à bondir sur un marché de 300 millions d’appels annuels qui aboutissaient presque exclusivement au 12, le numéro historique des renseignements de France Telecom. Ce 3 avril, le 12 sera définitivement enterré par une vingtaine de 118 opérationnels détenus par une demi-douzaine de concurrents. Avant même de se frotter véritablement, ceux-ci ont déjà englouti quelque 60 millions d’euros en frais publicitaires. Dans la course, le 118 007 d’Allô Bottin, belge à 50%.

Lire la suite

Renseignements téléphoniques, une offre démultipliée

31 mars 2006 | 118 007, 118 612, 118 999, Allô Bottin, Associations, Calendrier du 118, Dans la presse | Commentaires fermés sur Renseignements téléphoniques, une offre démultipliée

A compter du 3 avril, minuit, le 12 et tous les numéros de renseignements téléphoniques ne seront plus opérationnels. Depuis un fixe comme depuis un portable, il faudra alors choisir un numéro à 6 chiffres, commençant par 118, parmi la vingtaine qui a ouvert en novembre. Une multiplication d’offres et de tarifs qui peut perturber les consommateurs.

1. Pourquoi la fin du 12 et l’arrivée des 118 ?
Ce changement correspond à une volonté d’ouverture des services de renseignements téléphoniques à la concurrence. Le format 118 est adopté par une quinzaine de pays de la Communauté européenne.

2. Qu’est-ce que cela va changer ?
Pour obtenir un renseignement téléphonique, vous ne pourrez plus composer le 12, ni les autres numéros de renseignements (numéros mobiles 612, 712, 222 et numéros courts 3200, 3211, 3912). Ces anciens services diffuseront un message « neutre », vous indiquant d’appeler un des 118, sans toutefois en donner la liste, ni en indiquer un en particulier. Ce sera à vous de choisir le 118 qui vous convient le mieux.

3. Comment choisir son 118 ?
Une même société a pu ouvrir plusieurs 118 sans pour autant faire de publicité sur tous. C’est le cas par exemple d’Allô Bottin qui communique sur le 118 007, mais pas sur le 118 612 et le 118 999, « réservés à des opérations spéciales ou à des partenariats. » Cette multiplication de 118 complique les choses, avec une large gamme de services et de prix. A vous, donc, d’opter pour celui qui répond le mieux à vos attentes. La qualité du service variant peu, contrairement au prix. Et dans le cas où un 118 ne vous satisferait pas, sachez que vous pouvez toujours en changer.

4. Les 118 donnent-ils accès aux mêmes renseignements ?
Les 118 donnent tous accès à l’annuaire universel. Cette base de données gérée par France Télécom contient, en plus des numéros fixes résidentiels et professionnels, les numéros de mobile des abonnés ayant souhaité figurer dans l’annuaire et les numéros commençant par 08. Tous offrent également la possibilité de retrouver un nom à partir d’un numéro (annuaire inversé). Mais chaque 118 propose aussi de nouveaux services, tels que l’annuaire international, la mise en relation, l’envoi des renseignements par SMS ou d’un plan par mail.

5. Comment ces communications sont-elles facturées ?
C’est votre opérateur qui vous facturera ce service. Celui-ci apparaîtra sur votre facture de fixe si vous appelez d’un téléphone fixe et sur votre facture de mobile si vous appelez d’un portable.
Mais les prix pratiqués peuvent varier selon votre opérateur (Free, Alice, France Télécom, etc., depuis un fixe, ou Bouygues Telecom, Orange ou SFR, etc., depuis un portable), ainsi que le mode de facturation (à l’appel, à la minute ou les deux). Attention, plusieurs
118 n’indiquent pas leurs tarifs au début de la communication, comme l’exige la réglementation.

6. Sont-ils tous fiables ?
D’après les associations de consommateurs Familles de France et CLCV, les demandes de renseignements basiques ne posent pas de problème, contrairement aux infos de proximité ou pratiques qui ne sont pas encore bien rodées. Une qualité qui dépend pour beaucoup de l’expérience du conseiller, pas toujours au fait des services proposés par son 118.

Source : 20minutes.fr

En discuter sur le forum

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)