118… Il n’y a plus d’opérateur

27 septembre 2006 | Business, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118, Social | Commentaires fermés sur 118… Il n’y a plus d’opérateur

Moins d’un an après leur mise en service, les «118» battent de l’aile. Sur les cinquante-sept numéros qui s’étaient mis sur les rangs pour remplacer le 12, l’ancien service de renseignements téléphoniques, seuls une quinzaine continuent d’exister et, parmi eux, quatre ou cinq surnagent… pour l’instant.

La suppression du monopole que détenait France Télécom avec le 12 et l’ouverture à la concurrence devaient, paraît-il, apporter des avantages aux consommateurs en leur offrant plus de choix et en faisant baisser les tarifs. La réalité s’est révélée bien différente.

Lire la suite

118, numéros en détresse

27 septembre 2006 | Business, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118 | Commentaires fermés sur 118, numéros en détresse

Les successeurs du 12 déchantent. Malgré les millions dépensés en pub, les demandes de renseignement ont chuté de 30 à 40 %.

Mauvais karma pour les 118. Six mois après la mort du 12 ­ feu le service universel des renseignements ­, les 118 qui ont pris sa relève comptent leurs disparus. Sur les cinquante-sept numéros sur la ligne de départ, quatre ou cinq 118 seulement se taillent un petit succès. Et une quinzaine sont toujours vivants. Alors que l’ouverture à la concurrence est censée stimuler la demande et encourager l’irruption de nouveaux acteurs, le bilan quelques mois après le lancement en fanfare des nouveaux services est pour le moins mitigé.

Lire la suite

La guerre du 118 fait des victimes chez France Télécom

18 septembre 2006 | 118 008, 118 218, 118 711, 118 712, Annonces, Critique, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur La guerre du 118 fait des victimes chez France Télécom

Les syndicats de France Télécom appellent à une grève mardi, pour protester contre un plan de redéploiement touchant 400 salariés. L’opérateur subit de plein fouet l’abandon du 12 et l’ouverture à la concurrence, qui entraîne une chute du marché de plus de 30%.

Avis de perturbation dans les renseignements téléphoniques. Les fédérations CGT, FO et Sud de France Télécom appellent leurs personnels à faire grève mardi 19 septembre pour protester contre la fermeture de plusieurs sites et le « redéploiement de centaines d’agents ». En cause, le plan que doit présenter le même jour la direction de l’opérateur : dès le mois de décembre, environ 400 salariés sur 1460 devraient être touchés par des redéploiements vers d’autres sites, des reclassements et des départs en congés de fin de carrière. « Quelques sites fermeront », à Langon et Vichy notamment, mais « il n’y aura pas de licenciement », assure toutefois un porte-parole de la direction, qui justifie cette réorganisation par le « non-renouvellement par PagesJaunes du contrat de sous-traitance du 118.008 qui arrive à échéance fin du premier semestre 2007 ».

Lire la suite

France Télécom annonce demain un plan de réorganisation des salariés du 118

18 septembre 2006 | 118 008, 118 712, Annonces, Critique, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur France Télécom annonce demain un plan de réorganisation des salariés du 118

Départs en congés de fin de carrière et fermeture de sites, France Télécom réduit la toile sur son activité de services de renseignements téléphoniques pour faire face à la concurrence et à une baisse des appels. Un plan de réorganisation sera présenté demain lors d’un Comité central d’établissement. Les syndicats appellent à la grève.

La concurrence active sur le marché des renseignements téléphoniques avec la fin du « 12 » ainsi que des « 612, 222 et 712 » dans la téléphonie mobile le 3 avril dernier fait ses premiers dégâts. La direction de France Télécom présente demain au Comité central d’établissement un plan de redéploiement de ses services de renseignements téléphoniques. 1.460 salariés (opérateurs et opératrices) sont concernés par ce plan qui suscite des craintes des syndicats du groupe. Les fédérations CGT, FO et Sud mettent en avant des « suppressions d’emplois en perspective » et appellent le personnel des renseignements à la grève demain.

Lire la suite

France Télécom : plan de redéploiement des services du renseignement (118)

18 septembre 2006 | 118 008, Annonces, Critique, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur France Télécom : plan de redéploiement des services du renseignement (118)

La direction de France Télécom doit présenter mardi au Comité central d’établissement un plan de redéploiement des services de renseignements téléphoniques (118) concernant « plusieurs centaines » de salariés, et contre lequel les syndicats appellent à la grève, selon des sources concordantes. « Quelques sites fermeront », mais « il n’y aura pas de licenciement », a assuré un porte-parole de la direction interrogé par l’AFP. Dénonçant pour leur part des « suppressions de postes », les fédérations CGT, FO et Sud des télécommunications ont appelé à la grève mardi les 1.460 salariés qui travaillent dans le secteur du renseignement à France Télécom.

Selon une source proche du dossier, « 400 salariés, travaillant essentiellement pour le 118008 » seraient directement concernés par ce plan. La direction a précisé que « certains salariés vont être obligés de changer de site », et qu’il y aura des reclassements et des « centaines de départ en congés de fin de carrière ». « On redéploiera les salariés souhaitant continuer dans le renseignement dans la même ville où une ville avoisinante, soit sur d’autres activités avec un complément de formation », a-t-elle précisé justifiant cette réorganisation par le « non-renouvellement par PagesJaunes du contrat de sous-traitance du 118.008 qui arrive à échéance fin du premier semestre 2007.

Il y a une baisse du trafic global des services de renseignements, a souligné la direction. Selon ses estimations, le marché global des renseignements devrait être de l’ordre de 150 millions à 170 millions d’appels fin 2006, contre 240 millions en 2005, et 300 millions fin 2004. Sud PTT estime de son côté que « les opératrices et opérateurs des services de renseignements, dont la qualité du service est unaniment reconnue, ne doivent pas faire les frais » de l’ouverture du marché des renseignements téléphoniques. Le calendrier de la direction prévoit un premier redéploiement fin décembre avec le départ des salariés en congés de fin de carrière et la fermeture de certains sites des PagesJaunes. La réorganisation intégrale, elle, est programmée pour la fin du premier semestre 2007, date de l’échéance du contrat de sous-traitance du 118.008 par France Télécom.

Source : LeMonde.fr

Evolution des 118 : l’emploi est menacé.

4 septembre 2006 | 118 711, 118 712, Critique, France Telecom | Commentaires fermés sur Evolution des 118 : l’emploi est menacé.

La direction vient d’annoncer au CCE du 18 juillet des évolutions niveau des 118.

Depuis la disparition du 12 et passage au 118 le trafic est en baisse d’environ -40% ce qui aura des conséquences sur l’emploi.

En effet, 6 sites traitant le 118 711 et le 118 712 pourraient être fermés et par conséquent 220 emplois supprimés et les salariés devraient changer de métier.

D’ici la fin de l’année, il est prévu la disparition dans les 118 d’environ 42% d’emplois et l’équivalent de 52% d’ici mars 2007

Pour l’UNSA FT, le personnel doit rester vigilant face à ces suppressions d’emplois et redéploiements annoncés.

UNSA France Telecom

Les Renseignements téléphoniques gratuits sur Internet

4 septembre 2006 | 118 218, Alternatives, Bases de données, Critique, Dans la presse, France Telecom, Les consommateurs, Les Services, Pages Jaunes Numero | 1 commentaire

Les sites des « renseignements »

Notre Temps propose à ses lecteurs d’avoir recours aux alternatives aux renseignements téléphoniques que sont les services en lignes gratuits…

Certains des services de renseignements du 118 offrent un site de consultation en ligne. Avec notre sélection, vous trouverez votre numéro dans n’importe quelle situation…

PagesJaunes

Cette marque déposée regroupe le contenu des annuaires papiers  » pages blanches « , pour les particuliers, et  » pages jaunes « , pour les professionnels. Son site prend le relais de l’ancien 3611 sur minitel, de moins en moins consulté…
En charge pour encore quelques mois de la gestion de  » l’annuaire universel « , PagesJaunes a une solide réputation de sérieux et de fiabilité. Vous y trouverez même les numéros des abonnés aux opérateurs concurrents de France Telecom, comme Free, Neuf telecom ou Aol.
Pagesjaunes.fr est imbattable pour trouver un professionnel. Pour un particulier, il faut connaître au minimum le nom de famille de la personne recherchée et sa région. Les résultats sont limités à 100 : s’il y a beaucoup d’homonymes, précisez la rue ou le prénom. On peut aussi rechercher tous les abonnés d’une adresse ou d’une rue.
Autre point fort : une fois le correspondant trouvé, vous pouvez afficher l’itinéraire pour vous rendre chez lui. Dans les grandes villes, vous verrez aussi la photo de l’immeuble ou la carte des commerces de proximité.
Site : Pagesjaunes.fr

Les outsiders jouent les numéros complémentaires

Les autres annuaires sur Internet ne sont pas toujours aussi bien tenus à jour, ni aussi bien présentés que le leader pagesjaunes.fr. Mais ils offrent des services bien utiles à l’occasion.

Vous ne connaissez que le prénom de votre correspondant et son adresse ? Essayez sur annu.com. Dans la colonne de gauche, un classement par thème vous mènera rapidement au professionnel qu’il vous faut…
Site :Annu.com

Vous avez perdu quelqu’un de vue et vous voulez le rechercher sur la France entière ? Infobel répond en 1 clic ! Il offre aussi un annuaire inversé gratuit.
Site : Infobel.com

Un autre site, dédié uniquement à la recherche inversée :
Site : Ctqui.com

Pour les pressés : Mettez à la suite les éléments de votre recherche, sans vous soucier du département, prénom ou nom. Si votre demande est suffisamment précise, en 1 clic, c’est trouvé ! Mais n’en abusez-pas :  » Tour Eiffel  » vous emmènera du Champ de Mars à la rue Gustave Eiffel à Joué-les-Tours ! avec près de 300 réponses…
Site : 118012.fr

Directement sur votre portable : Ici, vous aurez un condensé de la plupart des services présentés ailleurs. Le plus : vous recevez immédiatement le numéro et l’adresse de votre correspondant par SMS. Gratuitement !
Site : 118218.fr, le Numero

Source : NotreTemps.com

Plus de lien entre France Télécom et Les Pages Jaunes

31 juillet 2006 | 118 008, Critique, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur Plus de lien entre France Télécom et Les Pages Jaunes

Le conseil d’administration de France Télécom a donné son feu vert, pour la cession de sa participation de 54% des Pages Jaunes au Fond d’investissements américain Kkr.

De son coté, Pages jaunes groupe qui avait sous traité son numéro de renseignements téléphoniques, le 118 008 à France Télécom a dénoncé son contrat qui le lie à l’opérateur historique.

« Depuis la fin du 12 et la multiplication des opérateurs (118 XXX), le grand public n’a plus de repère, résultat la demande de renseignements a chuté de 30% » souligne Joëlle Roeye de la Fapt Cgt.

Que vont devenir les 4700 salarié(e)s de France Télécom qui travaillent pour le 118 008 ? Que vont devenir les salariés des Pages Jaunes après le rachat ? Deux types de contrats existent, des agents France Télécom et des salariés de droit privé, qui dépendent de la convention collective de la publicité. « On peut tout imaginer sur le devenir des salariés. La délocalisation des centres d’appels par exemple… Des mobilités d’agents à plusieurs kilomètres de leur lieu de travail actuel, lorsque la seule activité restante sur le site est les Pages Jaunes… » nous explique Joëlle Roeye.

Depuis l’annonce de la cession, divers services de renseignements se mobilisent à Bourges, Châteauroux et Albi. Au total 19 centres sont concernés. Les personnels organisent des rassemblements, des délégations de masse plus ou moins unitaire syndicalement selon les sites.

Le consommateur n’en sort pas gagnant. La question du devenir du service public du renseignement est posée.

Lire la déclaration de la Fapt sur le www.cgt-ptt.fr

Source : CGT.fr

PagesJaunes pâtit du lancement de son 118 008

22 juillet 2006 | 118 008, Business, Critique, Dans la presse, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur PagesJaunes pâtit du lancement de son 118 008

La filiale d’annuaires de France Télécom a lancé un avertissement sur ses résultats 2006, du fait des difficultés rencontrées avec son 118 008. Le tout alors que l’opérateur télécom voit les prétendants à la reprise de Pages Jaunes se désister les uns après les autres.

L’éditeur historique du bottin a déçu vendredi au vu de la présentation de ses résultats semestriels mitigés. Car, en dépit d’une croissance de 9,5% de ses profits (131,5 millions) et d’une autre, de 6,4% de son chiffre d’affaires (512 millions d’euros) portée par les imprimés (+3,7%) et les services en ligne (+8,9%), le groupe Pages Jaunes a été contraint malgré tout de lancer un avertissement sur son chiffre d’affaires et sa marge brute opérationnelle pour l’ensemble de l’exercice : le premier restera cantonné à une hausse de 6,5% sur l’année au lieu des 6,5% à 8,5% escomptés ; la seconde, elle, est tout simplement revue à la baisse, vraisemblablement aux alentours de 5% et non plus de 7%, le haut de la fourchette initiale. Conséquence immédiate : l’action de l’éditeur d’annuaires dérapait de près de 3,4% à Paris ; ce qui porte désormais à 8,3% son recul sur la semaine.

En fait, le groupe prospère sur son pôle internet, dont le chiffre d’affaires a grimpé de 20% à 133 millions d’euros. Pagesjaunes.fr a ainsi battu un nouveau record d’audience avec 64 millions de visites en juin dernier. Et le nombre d’annonceurs en ligne a suivi, lui aussi, une courbe ascendante prononcée. Par contre, le groupe dirigé par Michel Datchary pâtit sur ses fondamentaux. Et la filiale à 54% de France Télécom d’admettre « l’affaissement des volumes d’appels sur le marché des renseignements » conjugué à l’envolée des « dépenses de publicités » liées au grand basculement dans la foulée de la disparition du 12.

Selon le pointage effectué par le directeur général de Pages Jaunes, les appels du nouveau 118 008 ont même sombré de 30 à 45% par rapport à 2004, qui reste la référence en matière de renseignements téléphoniques, une époque où le groupe était encore en situation de monopole. Logique, somme toute, quand on sait qu’après le Big Bang du secteur, on recense pas moins de 28 numéros ad hoc, où chaque nouvel entrant cherche évidemment à imposer sa marque à grands coups de plans médias. France Télécom par exemple a consacré 80% de son budget publicitaire pour imposer son nouveau numéro (45 millions d’euros), alors que le business de ce dernier ne représente qu’1% de son chiffre d’affaires. Cette profusion a semble-t-il eu aussi un effet globalement dissuasif sur les « clients », puisque d’après les premières estimations, 30% des particuliers auraient renoncé purement et simplement à appeler les renseignements. L’Arcep dévoilera ses premières audiences du segment à l’automne.

Ceci étant, le plus gros souci actuel pour France Télécom tient aux vicissitudes qu’il rencontre pour céder sa filiale. Les retraits successifs de deux candidats, Vivendi et du consortium emmené par Eurazeo, ne laissent pas d’inquiéter. D’autant que ceux-ci succédaient déjà aux renoncements de BC Partners, PAI Partners et AXA Private Equity. Les deux derniers candidats à s’être rétractés ont invoqué l’un et l’autre un prix trop élevé, qui flirterait avec les 3,4 milliards d’euros. Au final, France Télécom ne pourrait plus compter que sur deux prétendants : le tandem KKR/ Goldman Sachs d’une part et Texas Pacific Group, d’autre part. Au point qu’un courtier d’Exane, confiait il y a peu « que le risque d’un échec de la vente augmente ».

Source : L’Expansion.com

Avec trop de numéros en 118, les renseignements ne font plus recette

22 juillet 2006 | 118 000, 118 008, 118 218, Associations, Baromètre 118, Business, Campagnes de Pub, Critique, Dans la presse, Le Numéro, Pages Jaunes Numero, Telegate France | Commentaires fermés sur Avec trop de numéros en 118, les renseignements ne font plus recette

Trois mois après la disparition du 12, la profusion des services de renseignements téléphoniques en 118, avec vingt-huit numéros, semble avoir découragé les consommateurs, 30% d’entre eux environ choisissant de ne plus appeler, selon les premières estimations.

PagesJaunes, filiale annuaires de France Télécom, qui s’est lancée dans l’aventure avec le 118 008, a dû réviser à la baisse vendredi ses objectifs financiers pour 2006, se déclarant déçue des performances du secteur.

« Ce marché s’est complètement affaissé à l’ouverture de ces services », a déclaré le directeur général Michel Datchary, évaluant cette baisse « entre 30 et 45% par rapport à l’année de référence, qui est 2004 » (où 270 millions d’appels avaient été comptabilisés), soit de 80 à 120 millions d’appels en moins.

PagesJaunes attendait beaucoup de ce service : alors que le 118 008 n’a représenté que 1% de son chiffre d’affaires au premier semestre, soit 5,2 millions d’euros, il y a consacré « 80% de (ses) investissements publicitaires ».

Tous les pays qui ont libéralisé les renseignements téléphoniques ont connu une baisse de trafic : au Royaume-Uni, la fin du monopole en août 2003 avait entraîné en quelques mois une chute de 45% du nombre d’appels.

Selon M. Datchary, en France « la concurrence en matière d’investissements publicitaires a été beaucoup plus violente et semble avoir eu un effet sur le comportement des Français ».

Selon TNS Media intelligence, fin juin, les 118 avaient dépensé un total de 216,1 M EUR en publicité, soit 12% du budget publicitaire du secteur des télécoms : Le Numéro (118 218) reste en tête avec 69,8 M EUR dépensés, suivi des PagesJaunes avec 45,2 M EUR puis de Telegate (118 000) avec 39,5 €.

D’où une certaine confusion chez les consommateurs, matraqués de campagnes: un sondage TNS Sofres publié début juillet a montré que seuls trois ou quatre numéros ont été mémorisés.

Les personnes interrogées ont plus utilisé les annuaires papier (77%) et internet (50%) pour chercher un numéro, 85% d’entre elles déclarant n’avoir pas eu recours une seule fois aux renseignements téléphoniques lors des deux derniers mois.

« C’est tout à fait logique », ne s’inquiète pas Bruno Massiet du Biest, directeur général du 118 218, qui pense avoir conquis « plus de 40% de part de marché » et être « incontestablement le leader ». « Avant la fermeture du 12 le 3 avril, il y avait déjà une érosion du marché », indique-t-il, et celui-ci aurait perdu depuis « de 25 à 30% d’appels ».

« C’est une tendance historique, parce que les gens utilisent plus internet, mais ce qui ne nous a pas aidé, c’est qu’on n’a pas eu une image très positive dans les médias, qui ont insisté sur la confusion, l’impression que les nouveaux services étaient plus chers et de moins bonne qualité », explique-t-il.

Le président du 118 000, Charles Tonlorenzi, se veut rassurant : « dans la plupart des pays, il y a d’abord eu une phase de baisse, puis une stabilisation et c’est reparti à la hausse ».

Pour l’UFC-Que Choisir, les 118 n’ont que ce qu’ils méritent : « il fallait s’y attendre », réagit Jean-François Poitut, chargé de mission à l’association de défense des consommateurs: « les tarifs sont tellement opaques et globalement plus élevés que le 12 que cela ne pouvait que dissuader les consommateurs ». L’association a « recommandé (aux usagers) la migration vers internet ».

Source : tsr.ch

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)