6000 abonnés oubliés dans les Pages blanches

27 septembre 2008 | Dans la presse, Les Services | Commentaires fermés sur 6000 abonnés oubliés dans les Pages blanches

Plus de 6.000 Deux-Sévriens abonnés au téléphone ont été oubliés dans les dernières pages blanches de certains annuaires 2008.

L’erreur d’impression est évidente. 423 pages de numéros de téléphone d’abonnés deux-sévriens au lieu des 437 pages blanches recensées dans la majorité des annuaires sortis au début de l’été 2008. L’anomalie pourrait prêter à sourire dès lors qu’elle ne dépasserait pas le niveau de l’exception. C’est probable mais rien ne le prouve. Sauf peut-être la réaction étonnée de quelques interlocuteurs choisis au hasard des pages oubliées. Tous ont invariablement manifesté la même surprise. Dans plusieurs mairies et autres sites où parviennent fréquemment des appels, à l’image de la chambre d’agriculture qui a, il est vrai, ses habitués. Personne, en interne, n’avait jusqu’à présent remarqué l’oubli et personne ne le leur avait signalé. Voilà de quoi classer les annuaires défectueux parmi les « collectors ».

Quatorze pages vingt communes oubliées

Mais pour autant, rien ne permet d’imaginer que l’exemplaire qui nous a été transmis par l’un de nos lecteurs est unique.
Sur les quelque 175.000 exemplaires tirés au printemps dernier, d’autres présentent vraisemblablement la même caractéristique. Le vide n’est pas négligeable : quatorze pages, celles des dix-neuf communes qui, dans l’ordre alphabétique, se situent après Vanzay (partiellement amputée de 31 noms), font défaut. Un rapide calcul nous a permis de recenser environ 6.400 numéros manquants soit, approximativement, 3,5 % du contenu des pages blanches puisque chacune d’entre elles regroupe à peu près quatre cent vingt noms et numéros d’appels, particuliers et professionnels confondus. Dans cette litanie de noms, on trouve également une douzaine d’encarts localisés, payés par des artisans, dont on peut se demander s’ils ne pourraient pas, demain, faire l’objet d’une remise sous la forme d’un avoir sur l’annuaire 2009.

La balle est dans le camp des intéressés qui devront se montrer convaincants auprès de la société « Pages jaunes » qui se dit prête à assumer ses responsabilités. Mais jusqu’où peut aller la compensation ?

Source : La Nouvelle République

Un satellite pour Google Earth et Google Maps

1 septembre 2008 | Alternatives, Dans la presse, Google | Commentaires fermés sur Un satellite pour Google Earth et Google Maps

Communiqué de Google et GeoEye du 1er septembre 2008

Google et GeoEye ont annoncé jeudi denier un partenariat concernant la fourniture des images satellite utilisées pour Google Earth et Google Maps. Dans le cadre de ce partenariat, le groupe d’imagerie par satellite procédera le 4 septembre prochain au lancement de « GeoEye 1 », un satellite dont la valeur dépasse les 500 millions de dollars.

Google Earth

GeoEye 1 doit produire les images civiles offrant la meilleure résolution, assure son constructeur : 1,65 mètre en couleur (1 pixel représente 1,65 mètre) et 0,4 mètre en noir et blanc. Google ne devrait cependant pas publier ces photos avant au moins un mois, le temps de les recevoir et de les traiter.

Malgré ce partenariat, Google continuera à s’approvisionner en images satellite auprès d’autres fournisseurs, comme GeoAtlas ou Digital Globe. GeoEye, en revanche, s’est engagé à réserver ses clichés haute définition à Google. GeoEye 1 arborera d’ailleurs le logo de Google sur son premier étage, sans que le moteur ait eu à débourser un seul centime.

Visiter le site de GeoEye

Source : JDNet

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)