Renseignements téléphoniques : le consommateur paie cher

17 juillet 2007 | Associations, Critique, Dans la presse, Les acteurs du 118, Les consommateurs, Les Services, Les Tarifs | Commentaires fermés sur Renseignements téléphoniques : le consommateur paie cher

L’article du Figaro : Pour l’UFC-Que Choisir, les consommateurs sont les grands perdants de l’ouverture à la concurrence du marché des renseignements téléphoniques.

Les publicitaires s’en sont donné à cœur joie pour vanter les opérateurs de renseignements téléphoniques. Leurs personnages sont sympathiques, décalés à l’image des deux 118 218. Pourtant, l’association de consommateurs met en garde contre ces gusses : ils en voudraient à votre portefeuille. Depuis leur lancement en 2006, les « 118 » taxent très largement les consommateurs. Comparé à feu le 12, devenu 118 711, les écarts de prix depuis un téléphone fixe sont flagrants. « Quel que soit le 118 testé, le prix du renseignement est supérieur ou égal à 1.12 € contre 0.90 €» indique l’association. Au minimum 22 centimes d’euro pour une « qualité de service similaire » poursuit l’UFC. Depuis un mobile, les prix flambent carrément. Le renseignement vous coûtera entre 1.54 euro et 2.15 euro. Et à ces surfacturations s’ajoutent… des surfacturations.

Eviter la mise en relation. Lorsque votre opérateur vous propose de vous mettre en relation avec le service demandé, répondez non. Car, si ce service est gratuit, la communication qui suit est elle surtaxée, de « 0.11, 0.22, ou 0.34€ / minute selon l’opérateur » explique l’association. Les défenseurs des consommateurs ont calculé qu’un client SFR appelant 5 minutes et acceptant la mise en relation paiera 6.15€ l’appel, 1.04€ la minute. Ces minutes les plus chères de l’histoire téléphonique s’expliquent par des hausses successives des prix.

Optez pour le 12. « Alors que tous les opérateurs avaient promis de modérer et de stabiliser leur prix, tous, en catimini, font supporter aux consommateurs des hausses de prix à répétition. » Le 118 218 a procédé à deux augmentations en un an sur les téléphones mobiles. A en croire l’association, ses concurrents ne font pas mieux. En attendant que l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) assainisse le marché, il semble le 118 711 reste le plus compétitif.

Source : Le Figaro

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)