La guerre du 118 fait des victimes chez France Télécom

18 septembre 2006 | 118 008, 118 218, 118 711, 118 712, Annonces, Critique, Dans la presse, France Telecom, Pages Jaunes Numero, Social | Commentaires fermés sur La guerre du 118 fait des victimes chez France Télécom

Les syndicats de France Télécom appellent à une grève mardi, pour protester contre un plan de redéploiement touchant 400 salariés. L’opérateur subit de plein fouet l’abandon du 12 et l’ouverture à la concurrence, qui entraîne une chute du marché de plus de 30%.

Avis de perturbation dans les renseignements téléphoniques. Les fédérations CGT, FO et Sud de France Télécom appellent leurs personnels à faire grève mardi 19 septembre pour protester contre la fermeture de plusieurs sites et le « redéploiement de centaines d’agents ». En cause, le plan que doit présenter le même jour la direction de l’opérateur : dès le mois de décembre, environ 400 salariés sur 1460 devraient être touchés par des redéploiements vers d’autres sites, des reclassements et des départs en congés de fin de carrière. « Quelques sites fermeront », à Langon et Vichy notamment, mais « il n’y aura pas de licenciement », assure toutefois un porte-parole de la direction, qui justifie cette réorganisation par le « non-renouvellement par PagesJaunes du contrat de sous-traitance du 118.008 qui arrive à échéance fin du premier semestre 2007 ».

Outre la séparation en juillet de PagesJaunes, qui laisse France Télécom avec ses 118.711 et 118.712, les salariés font aussi les frais de l’ouverture du marché des renseignements téléphoniques à la concurrence. Dans un communiqué, Sud-PTT estime qu’un an après, les bilans économiques et sociaux sont tout simplement catastrophiques ». Selon le syndicat, « le trafic global des renseignements téléphoniques s’est littéralement effondré avec une baisse estimée à plus de 30% et déjà plusieurs centaines de suppressions d’emplois ». Ce que reconnaît la direction, qui évoque, selon ses estimations, une baisse du marché à 150 millions ou 170 millions d’appels fin 2006, contre 240 millions en 2005, et 300 millions fin 2004. Les usagers sont « perdus dans la jungle des fournisseurs, de numéros complexes et de tarifs opaques », assène Sud-PTT. L’Arcep, gendarme du secteur, doit publier son baromètre des renseignements à l’automne.

Pour ne rien arranger, France Télécom n’a pas réussi au mieux le passage du 12 au 118, puisque ses numéros de renseignements se font distancer par le 118.218, leader avec environ 40% du marché. Ce que Sud-PTT explique par la guerre fratricide entre le 118.712 et le 118.008 et par le manque de moyens publicitaires. « Il n’y a pas eu de réflexion commune entre PagesJaunes et France Télécom, situation débouchant sur une concurrence interne entre 712 et 008, numéro qui, sans projet travaillé de contenu, est en train de dévisser. » France Télécom n’est seul dans ce cas. Le groupe allemand Telegate, propriétaire du 118.000, faisait état fin août d’une perte de 22 millions d’euros, principalement due à son activité française. Pour la CGT-PTT, le salut pourrait venir de l’annuaire universel, le 118.711 dont France Télécom ne fait pas la publicité. « Les opérateurs, vifs quand il s’agit de s’accaparer le marché des renseignements, doivent être contraints à reverser leurs fichiers à l’annuaire », estime le syndicat.

Source : L’Expansion.com

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)