Belgacom et son 118 007

1 avril 2006 | 118 007, 118 008, 118 218, 118 999, Allô Bottin, Business, Dans la presse, Le Numéro, Pages Jaunes Numero | Commentaires fermés sur Belgacom et son 118 007

En France, le 12 des renseignements sera enterré lundi. L’opérateur belge est également dans les starting-blocks.

BRUXELLES. Impossible d’ignorer la mélodie tonique du 118 218. Depuis novembre et l’ouverture totale du marché des renseignements téléphoniques en France, deux Véronique et Davina à moustaches s’exercent à l’aérobic sur toutes les chaînes de télévision tout en scandant leur cri de ralliement. Une rengaine qui agrippe le cerveau.

Mais le 118 218 (ou Le Numéro des Anglais d’Info NXX) n’est pas le seul acteur prêt à bondir sur un marché de 300 millions d’appels annuels qui aboutissaient presque exclusivement au 12, le numéro historique des renseignements de France Telecom. Ce 3 avril, le 12 sera définitivement enterré par une vingtaine de 118 opérationnels détenus par une demi-douzaine de concurrents. Avant même de se frotter véritablement, ceux-ci ont déjà englouti quelque 60 millions d’euros en frais publicitaires. Dans la course, le 118 007 d’Allô Bottin, belge à 50%.

Belgacom et son département Renseignements Dis (1307) détiennent la moitié d’Allô Bottin développé en partenariat avec Le Bottin, fournisseur de pages jaunes en France. Le 14 juin 2006, un tirage au sort était organisé afin de distribuer les différents 118. Belgacom en a acheté deux (à 40.000 euros la redevance annuelle), le 007 et le 999.À l’inverse du matraquage imposé par le 118 218, Belgacom a préféré réduire ses coûts. «La base de données principale nous est fournie par Le Bottin, explique Pascaline Dubois, responsable de Dis. Quant à la publicité, nous avons fait appel à Michel Leeb. Mais comme les spots télé de 30 secondes coûtent une fortune, nous avons misé sur des passages plus courts, plus fréquents, à des moments précis du calendrier», en novembre, lors des fêtes de fin d’année et cette dernière semaine. Dernières folies, un panneau de 200 m2 sur le périph parisien et une enseigne porte de Saint-Ouen.

Si les petits opérateurs sous-traitent l’accueil des appels dans des call-centers à bas prix marocains ou tunisiens, Belgacom et Allô Bottin ont par contre préféré investir dans le Nord. Les centraux 118 007 et 118 999 sont installés à Lille et Valenciennes (236 téléphonistes au total).

Face aux poids lourds que devraient être les 118 218, 118 000 (SAS) et 118 008 (Pages jaunes), Belgacom espère se tailler une part raisonnable du marché. Le risque est que la profusion des numéros ne sème (déjà?) la confusion chez le consommateur. Qui abandonnera ces 118 surtaxés (environ 1 euro l’appel) au profit d’Internet.

Le 118 bientôt en Belgique

Hier, l’IBPT, l’Institut des Postes et des Télécommunications, a officiellement lancé la consultation autour de la mise en place de lignes de renseignements téléphoniques à partir du préfixe 118. Ce numéro est celui qui a été recommandé par les autorités de l’Union européenne et déjà en vigueur en Angleterre et en Espagne. Certes, il faudra attendra quelques mois avant de voir le 118 débarquer en Belgique et écarter de son chemin le 1307 de Belgacom et le 1313 de son seul et unique concurrent EDA. «Au cours de cette consultation, nous allons voir quels sont les arguments des parties concernées plaidant ou non pour l’introduction du 118», indique Eric Van Heesvelde, président de l’IBPT. Les pour, ce sont les opérateurs étrangers désireux de s’attaquer au marché belge. Chez les contre, on retrouve Belgacom (95% du marché) et EDA, qui vient d’investir dans une vaste campagne de pub.

«Mais nous proposons également des alternatives», souligne M. Van Heesvelde. Parmi celles-ci, la mise en place d’un préfixe unique 118 sans suffixes. Dans ce cas de figure, la technique devra s’assurer de diriger l’appelant vers le fournisseur de renseignements de son choix. Les dérapages rencontrés en France ou Angleterre (multiplication des numéros, augmentation du prix d’appel) sont également tenus à l’oeil par l’IBPT. «L’impact en France n’est pas positif à 100%. Notre souci sera donc de trancher en tenant compte et des développements futurs de ce service et de l’effet positif que cela pourrait avoir pour le consommateur.»

Source : DH Net

En discuter sur le forum

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Renseignements téléphoniques ALLO 118 © 2005 allo118.com. Rédaction : contact@allo118.com
Conception & réalisation Homo futuris.
S'abonner au fil d'information d'ALLO 118 (RSS)